©

Rechercher

Recherche Lecture

La recherche est limitée au comptoir Lecture. Pour l'élargir, cliquez ici.

Requête

Résultats billets (318)

Trop de résultats. Nous affichons seulement les 30 premiers.
Conseil : ne sélectionnez que les billets pour en obtenir davantage, jouez sur les filtres et affinez votre recherche

L'homme aux lèvres de saphir - Hervé Le Corre

Titre: L'homme aux lèvres de saphir
Auteur: Hervé Le Corre
Editeur: Rivages
Année: 2004
Pages: 503

Écrivains et politiciens, ces héros... de polars et de science-fiction

Après Oscar Wilde et Jane Austen, devenus héros de polars à leur insu, voici que Voltaire et Freud se lancent à leur tour dans l'investigation policière et que H.G. Wells part à la poursuite de Jack l'éventreur dans l'espace temps. Parallèlement, Mark Twain et Abraham Lincoln chassent les vampires, tandis que la Reine Victoria s'attaque aux zombies. Avant eux, Lord Byron, Denis Diderot, Sir Arthur Conan Doyle ou Jean de La Fontaine étaient déjà passer de l'autre coté du miroir. Combien d'autres encore ? Cafeduweb a mené sa petite enquête dans le monde littéraire.

Le marché éditorial français vu de l'Australie

Le 15 novembre dernier, la romancière franco-australienne Sophie Masson a publié, sur le site On Line Opinion, un article comparatif de l'industrie éditoriale de ses deux pays. Je ne vais pas en résumer l'intégralité mais seulement retenir quelques chiffres qui donnent une idée assez précise de la situation dans l’Hexagone.

Le syndrome picard - Daniel Auna

Après les romans policiers de Léo Lapointe, d'Hervé Jovelin et de Johann Moulin, nous voici de retour en Picardie, et plus précisément à Saint-Quentin dans l'Aisne où sévit le « célèbre commissaire Simon », un flic d'origine parisienne. Il s'agit ici du troisième volet de ses aventures après Enquêtes à Saint-Quentin (Ravet-Anceau, 2008) et Angoisses saint-quentinoises (Ravet-Anceau, 2010).

Le camp des morts - Craig Johnson

Nous avons abandonné pour un temps Joe Pickett, le héros récurrent des polars de C.J. Box, pour suivre les aventures d’un autre détective fameux du Wyoming. Il s’agit du personnage créé par Craig Johnson, Walt Longmire, shérif dans le comté d'Absaroka. La série compte à ce jour 8 épisodes, dont 4 traduits en français : The Cold Dish (Little bird en version française), Death Without Compagny (Le camp des morts), Kindness Goes Unpunished (L'Indien blanc), Another Man's Moccasins (Enfants de poussière), The Dark Horse, Junkyard Dogs, Hell Is Empty et As the Crow Flies (à paraître cet été aux États-Unis).

Après la mort de la littérature française, l'hécatombe mondiale ?

Tout le monde se souvient du vent de fureur qui a secoué le monde littéraire français en 2007, quand que le journaliste américain Donald Morrison a décrété « the Death of French culture », à la Une de l'édition européenne du Time. Les prémices du sinistre s'étaient pourtant déjà fait sentir en 2002 avec le pamphlet de Pierre Jourde, dénonçant la littérature sans estomac. Il est vrai qu'il est moins grave de se zigouiller entre soi (mais c'est une autre histoire). En juin dernier, après la publication de la fameuse liste des « 20 under 40 » (20 meilleurs romanciers de moins de 40 ans) du New-Yorker, le journaliste américain, Lee Siegel a déclenché un nouveau séisme en annonçant dans le New York Observer que le roman est un genre moribond.

L'art de lire lentement ou pas du tout

Ainsi que le souligne Le Temps, la rentrée littéraire défie toutes les lois économiques et sociales. Cette année, les éditeurs battront le record de la décennie avec plus de 700 nouveautés publiées. Les 15% de Français qui lisent plus de 20-25 livres par an, pourront toujours aller défier quelques blogueurs en participant au challenge du 1% littéraire, avaler leur PAL (Pile à Lire) à toute vitesse, voire celles des autres grâce aux swaps (échanges). Si vous préférez « bien lire », vous apprendrez les vertus de la lenteur, défendues par Friedrich Nietzsche dans sa préface d'Aurore. Enfin, si vous faites partie des 70% de mauvais élèves qui achèvent difficilement un opus dans l'année, il va falloir trouver une parade pour briller dans les dîners en ville.

Le Colibri - Hervé Jovelin

Après la Bande dessinée picarde (voir De Briques et de sang), voici le polar amiénois avec Le Colibri d'Hervé Jovelin. Je ne suis pas un chantre du régionalisme mais, quand on a de bons écrivains, il n'y a aucune raison de ne pas le faire savoir. La maison Ravet-Anceau et, dans une moindre mesure Engelaere (Le tableau noir de Claude Tillier, coll. Crimes en Nord), les éditent. La première a lancé sa collection, Polars en Nord, il y a quelques années, avec l'excellent Vagabond de la Baie de Somme de Léo Lapointe. Son catalogue compte aujourd'hui près de 80 titres, parmi lesquels Vacances picardes de Philippe Sturbelle, Les crimes de Rue de Pierre Saha ou Le tueur de la Somme de Johann Moulin.

Du sang sur la toile - Miyuki Miyabe

Selon son éditeur français Philippe Picquier, Miyuki Miyabe serait la reine du polar japonais. En réalité, l'intérêt de cette romancière populaire pour la littérature de genre englobe la science-fiction, le roman historique et la littérature de jeunesse.

Le Léopard - Jo Nesbo

Jo Nesbø fait parti de ces écrivains scandinaves qu'on ne présente plus (Stieg Larsson, Henning Mankell, Karin Fossum, Arnaldur Indridason, etc). Bien entendu, nous allons le faire quand même. Considéré comme le Roi du crime dans sa contrée natale, il est l'auteur de polars dont le héros récurrent est Harry Hole, un détective névrosé et alcoolique, comme il se doit dans le genre Roman Noir. La série compte déjà 8 épisodes, mais un neuvième (intitulé Fantôme, dans sa version originale) devrait paraître en juin 2011 en Norvège. Le Chasseur de têtes (2009), autre roman policier, ne fait pas parti du cycle. Jo Nesbø écrit également des livres pour enfants.

Les 50 meilleurs polars historiques

Pour établir un palmarès des 50 meilleurs polars historiques, il faut s'appuyer sur des critères plus ou moins subjectifs. Ici, nous avons choisi d'exclure les séries policières pour lesquelles nous avons établi une liste séparée. Parmi les ouvrages que nous avons sélectionnés, il y a des classiques et des ouvrages récents. Vous constaterez enfin que certains livres sont à la croisées des genres (suspense/aventure ou Thriller/western, par exemple).

Le Camel club - David Baldacci

Editions Belfond, 2007, 485 pages
"Le Camel Club" inaugure la série du même nom qui compte quatre romans ("Le Camel Club", "Les collectionneurs", "Stone Cold" et "Divine Justice") dont deux ont été traduits en français à ce jour.

7 jours à River Falls - Alexis Aubenque

Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas d'un roman américain. Alexis Aubenque, qui est français, a travaillé plusieurs années en librairie avant de se lancer dans l'écriture de romans de science-fiction puis de thrillers. Son second polar, "Un automne à River Falls" est paru en juin dernier chez Calmann-Levy.

Les romans historiques de la rentrée 2011

A priori, un roman historique est un récit fictif dont le contexte s'inscrit dans une réalité historique. Dans les faits, les critères de classement sont plus subjectifs, puisque certains livres sont considérés comme plus "littéraires" que d'autres et que cette notions est particulièrement floue (l’œuvre est-elle plus aboutie ? L'écriture plus créative ? L'utilisation des sources plus rigoureuse ?). C'est la raison, sans doute, pour laquelle, peu d'élus sont plébiscités dans les médias, notamment en cette période de rentrée littéraire.

Hey! N°1

Ce livre est en fait le premier numéro d'une revue bilingue français-anglais et sous-titré Modern Art & Pop Culture. Nous l'avons trouvé dans le rayon Beaux-arts de notre librairie favorite. Il y faisait un peu figure d'extra-terrestre car, au début, on ne savait pas bien par quel bout le prendre.

Aristote à l'heure du thé - Oscar Wilde

L'auteur du Portrait de Dorian Gray et de L'Importance d'être Constant, n'était pas seulement écrivain et dramaturge, il publia de nombreux articles journalistiques ou de critique littéraire dans le Daily Chronicle, la Court and Society Review, la Fortnightly Review ou la Pall Mall Gazette, ainsi que dans le Woman's World, un magazine dont il était l'éditeur. L'écrivain français, Charles Dantzig, a sélectionné et traduit une trentaine de textes qui ont été réédités en 2010 dans la collection des Cahiers Rouges chez Grasset.

Ru - Kim Thúy

Ru, le premier roman de Kim Thúy est sorti au Canada en 2009 où il a reçu un excellent accueil avant d’être traduit dans plusieurs langues. En France, il a été récompensé par le Grand Prix RTL-Lire 2010. Roman d'inspiration autobiographique, selon son auteur, ou opus poétique, selon d'autres, il tient son originalité de sa forme. La construction du livre fait penser à un journal intime, composé de courts chapitres (2 pages au maximum) où Kim Thúy laisse vagabonder ses pensées, évoquant l'histoire de sa famille depuis l'offensive du Têt, pendant la guerre du Vietnam, jusqu'à aujourd'hui. Les entrées de chaque chapitre reprennent la dernière idée du précédent à la manière d'une ritournelle: "Ru", signifie "petit ruisseau" en français, et "berceuse" en vietnamien.

Sauver sa peau - Lisa Gardner

Lisa Gardner fait parti de ses auteurs de Best-sellers qui commettent au moins un livre par an. Elle est l’auteur de deux séries policières, sans compter les "Standalone" (les polars autonomes) et les romans qu’elle publie sous le pseudonyme d’Alicia Scott. Après Disparue, un épisode tiré de sa série consacrée à une équipe de profileurs du FBI de l’Oregon, j’ai finalement décidé de récidiver et de m’intéresser cette fois à celle consacrée aux flics de Boston : l’ancien tireur d’élite Bobby Dodge, nouvel recrue de la police d’état, et son ancienne petite amie, le commandant D.D.Warren, qui dirige une équipe de détective de la police municipale.

Charly 9 - Jean Teulé

Ceux qui connaissent déjà Jean Teulé à travers Le Montespan ou Mangez-le si vous voulez, ses livres précédents, savent qu'il n'écrit pas des romans historiques convenus glorifiant notre flamboyant passé. Jean Teulé n'est pas un conteur dont les récits seraient peuplés de personnages raffinés, d'élégants palais ou de fêtes fastueuses. Les rois de France sont dégénérés, les gens de cour sont vulgaires, le Louvre est sale et vétuste. Jean Teulé n'est pas non plus un historien tatillon se piquant de relater les hauts faits de nos ancêtres, les grandes batailles et autres évènements édifiants qui peuplent les manuels scolaires. Il préfère visiblement fouiner dans les coulisses putrides de l'histoire et la mauvaise conscience de ceux qui l'ont faite.

Maman, les petits livres...

C'est une banalité de dire que dans nos sociétés il importe d'être toujours le premier en tout. Le monde littéraire n'échappant pas à la règle, les éditeurs, les libraires et les journalistes commandent des tas d'études statistiques et établissent continuellement des classements. Il s'agit de savoir qui vend le plus de livres et combien temps l'heureux gagnant se maintient en tête de liste. Ainsi, il en vendra encore plus. La littérature de jeunesse est également soumise à la dictature du bestseller. Parallèlement, les éditeurs ont inventé un nouveau concept : la littérature "crossover" (littéralement mélange, croisement), des romans s'adressant à la fois aux enfants et aux adultes.

James Patterson, écrivain ou marque de franchise ?

James Patterson, publie en moyenne 9 livres par an, qui sont traduits dans 38 langues. Bien que cette petite entreprise lui rapporte déjà 60 millions de dollars par an, l'auteur de romans policiers envisage de se diversifier en recrutant, non plus de simples "co-auteurs", mais des écrivains associés afin de créer une sorte de franchise internationale. Ainsi, au lieu de faire l'objet d'une banale traduction, les différents épisodes de sa nouvelle série seront déclinés en plusieurs versions.

Le Club de lecture de Barack Obama

En France, nous avons des politiciens qui écrivent des essais et des romans (de Malraux à Jean-Louis Debré, en passant par Jack Lang). On se souvient des polémiques qui ont suivi la parution de La princesse et le président de Valéry Giscard d'Estaing ou La mauvaise vie de Frédéric Mitterrand. Les Américains, eux, ont Barack Obama, auteur des Rêves de mon père et de L'audace d'espérer. Le 44e président américain est également un lecteur assidu qui, d'un commentaire élogieux, peut faire envoler les ventes d'un livre tel que Netherland de Joseph O'Neill. Chaque année, les porte-paroles de la Maison Blanche, chargés d'entretenir l'image du président, délivrent la liste de ses lectures estivales.

Les futurs du livre

En dépit d'une moisson encore plus fructueuse qu'en 2009 (si on exclut les surplus qui iront au pilon), cette rentrée littéraire sera marquée par la mort annoncée du livre imprimé. On en parle depuis une bonne décennie mais les événements récents indiquent que la révolution est bien en marche. L'arrivée de nouveaux appareils contribue à démocratiser l'ebook et de nouvelles plateformes de téléchargement sont créés presque chaque jour. Les polémiques opposant les défenseurs de l'imprimerie aux aficionados du numérique s'essoufflent, tandis que se multiplient les débats sur l' avenir des librairies traditionnelles et des bibliothèques, l'instauration d'un prix unique du livre ou d'un taux de TVA réduit, l'intégration de publicités dans les textes, la censure, le piratage, les droits d'auteurs, l'écologie électronique, etc.

Polars à la carte...postale

Le polar est considéré comme la lecture de prédilection des estivants et les magazines littéraires publient traditionnellement leurs dossiers consacrés au roman policier, juste avant la période des vacances. Lorsqu'on est sur son lieu de villégiature, il est aussi de coutume, entre deux lectures, de rédiger des cartes à l'attention de ses proches restés à la maison. Si vous faites de ceux qui n'ont pas pu partir, rien ne vous empêche de répondre à vos correspondants. Les éditions Zinc proposent justement eu une idée originale.

Le Cimetière de Prague - Umberto Eco

Le nouveau roman d'Umberto Eco décortique l'histoire d'un des plus odieux canulars que l'homme est jamais conçu, les fameux Protocoles des sages de Sion, qu'il avait déjà évoqué dans son Pendule de Foucault. Si le sémiologue italien a opté pour le mode fictif (à la manière des romans-feuilletons d'Alexandre Dumas ou d'Eugène Sue) et non pour l'écriture d'un essai, c'est en quelque sorte par mimétisme ou en référence à son sujet puisque l'auteur des Protocoles s'est inspiré de ce genre narratif.

22 novembre 1963 - Adam Braver

Depuis quelques temps, la tendance est aux romans s’inspirant de faits divers et dont la forme fourmille de détails journalistiques. Je pense entre autres à Jayne Mansfield 1967 de Simon Liberati, à Claustria de Régis Jauffret ou à Tout, tout de suite de Morgan Sportès. Dans la même veine, il y a donc le livre de l’américain Adam Braver, une chronique de ce fameux jour où le président John Fitzgerald Kennedy a été assassiné à Dallas au Texas.

Le vieux qui lisait des romans d'amour - Luis Sepulveda

Je profite de la parution prochaine du livre de Luis Sepulveda, Dernières nouvelles du Sud, et de sa visite en France en mai prochain, pour revenir sur son chef d’œuvre Le vieux qui lisait des romans d'amour. Cet opus dédié à l’écologie, est un chef d’œuvre du genre. Loin d’être une sorte de roman-pamphlet ennuyeux, c’est un petit bijou d’écriture, une véritable leçon de vie que l’on dévore en quelques heures.

Maudit soit le fleuve du temps - Per Petterson

Les Scandinaves n'écrivent pas que des polars et les Suédois ne sont pas les seuls à s'exporter au-delà de leurs frontières. L'écrivain norvégien, Per Petterson, est connu en France depuis une dizaine d'années. J'ai donc profité de la parution de Maudit soit le fleuve du temps en format poche pour aller à la découverte de ce romancier dont j'ignorais malgré tout l'existence, il y a encore trois mois.

Les anonymes - R. J. Ellory

Roger Jon Ellory, de son nom complet, (à ne pas confondre avec son collègue James Ellroy, l'auteur du Dahlia noir et de L.A. Confidential) fait partie de ces écrivains dont on parle beaucoup en ce moment. Après la traduction de quatre polars en français (Seul le silence, Vendetta, Les Anonymes et Les Anges de New York), il m'a semblé qu'il était tant de voir de quoi il retournait exactement. J'ai donc profité de la parution des Anonymes en format poche. La quatrième de couverture de ce pavé de plus de 700 pages promet un thriller mettant en scène un serial killer, doublé d'un roman d'espionnage impliquant les hautes sphères du gouvernement américain...

Cyanure - Camilla Läckberg

Depuis quelques années, une tradition éditoriale consiste à publier des "polars de Noël", au tournant des mois d’octobre et novembre. Le Meurtrier de l'Avent de Thomas Kastura et Un noël à River Falls de Alexis Aubenque, par exemple, sont parus successivement, en grand format et en poche, en octobre 2010 puis octobre 2011.

Résultats illustrations (0)

Aucun résultat en illustrations. Elargissez votre recherche.

Trier par