©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Du sang sur la toile - Miyuki Miyabe

Selon son éditeur français Philippe Picquier, Miyuki Miyabe serait la reine du polar japonais. En réalité, l'intérêt de cette romancière populaire pour la littérature de genre englobe la science-fiction, le roman historique et la littérature de jeunesse.

Au total Miyuki Miyabe est l'auteur de plus d'une quarantaine d'ouvrages dont cinq romans traduits en français à ce jour : Le diable chuchotait (Majyutsuwa sasayaku en version originale), Crossfire (Kurosufaia), Une carte pour l'enfer (Kasha), La Librairie Tanabe (Sabishī karyudo) et Du Sang sur la Toile (R.P.G.). A cela, il faut ajouter Brave Story (Bureibu Stōrī), un livre qui a inspiré une série de mangas en collaboration avec l'illustrateur Ono Yoichiro. Plusieurs œuvres de Miyuki Miyabe ont été adaptées au cinéma ou à la télévision, parmi lesquelles Crossfire, Une carte pour l'enfer et Brave Story. Enfin, on peut signaler que la romancière nippone a été récompensée par le prix Yamamoto Shūgorō en 1993 et le prix Sanjūgo Naoki en 1998.

Il faut préciser ici que Du sang sur la toile, dont le thème principal est Internet, a été publié au Japon voici une dizaine d'années. Il est évident que nos rapports à ce médium ont un peu évolué depuis 2001. Néanmoins, le roman ne m'a pas semblé trop dépassé. Il s'agit d'une sorte de huis-clos. L'enquête se résume en effet à une mise en scène destinée à confondre les suspects. Ceux-ci sont convoqués dans l'un des commissariats de police de Tokyo où ils sont soumis à une longue séance d'interrogatoire et d'observation. Le lecteur intuitif n'aura pas trop de difficulté à résoudre l'énigme mais l'intérêt repose plutôt dans le procédé utilisé et la manière dont les policiers nippons vont pousser leur suspect dans ces derniers retranchements.

Je ne peux pas dire que je sois réellement convaincue par le style de Miyuki Miyabe mais je ne suis pas une grande spécialiste de cet auteur ni du polar nippon en général. Pour l'instant, je garde une préférence pour les nouvelles d'Ishida Ira, Ikebukuro West Gate Park (3 volumes parus chez Picquier).

Du sang sur la toile de Miyuki Miyabe, Picquier Poche, 2012, 292 pages

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : du sang sur la toile ; roman japonais traduits en français ; miyuki miyabe picquier poche ;
Discussions
Pas d'avis pour “Du sang sur la toile - Miyuki Miyabe”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié