©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Le Meurtrier de l'Avent - Thomas Kastura

En ce 1er décembre, quatrième dimanche avant Noël, les fêtes de fin d’année s’annoncent plutôt mal pour les flics de Cologne et les usagers des transports en commun. En effet, un amateur du poète allemand Friedrich von Schiller (1759-1805) a envoyé à la police et aux médias un extrait du Chant de la Cloche, annoté d’une menace d’attentat. Après avoir décrypté la lettre anonyme, les enquêteurs arrivent à la conclusion que le drame aura lieu le 23 décembre dans une station de métro. Il s’agira sans doute d’un incendie ou d’une bombe.

Le Commissaire Klemens Raupach, relégué 3 ans plus tôt aux archives suite à une bavure entraînant la mort d’un suspect, s’empare de l’affaire. Son bras droit, Photini Dirou, une jeune femme au caractère bien trempé, s’associe immédiatement à ses recherches, ainsi que Heide, l’ex-coéquipière et ancienne maîtresse de Raupach. Le compte à rebours à commencé… Pour notre équipe de choc, il s’agit maintenant de rester vigilante et de se tenir informé de n’importe quel évènement suspect. Le terroriste anonyme fera sans doute reparler de lui avant la date fatidique. Or, plusieurs incidents successifs éveillent la curiosité des détectives. Cela débute avec un incendie volontaire dans un jardin d’enfants, puis la découverte d’un cadavre dans un tunnel et l’immolation criminelle d’un conducteur de chemin de fer, quelques jours plus tard. Or, il s’avère que les deux hommes étaient membres de Barbarossa, un groupe de rock d’extrême droite. S’agit-il d’une série de meurtres sans lien avec l’attentat annoncé du 23 décembre ou les motivations de l’amateur de Schiller sont-elles plus personnelles que ne l’imaginaient les enquêteurs ? Plus le temps avance, plus l’affaire semble se compliquer.

Jusqu’à la parution du Meurtrier de l'Avent (Der vierte Mörder ou Le quatrième meurtrier en allemand), Thomas Kastura était inconnu en France. Il a pourtant écrit plusieurs romans pour la jeunesse et polars, parmi lesquels deux autres épisodes mettant en scène le commissaire Klemens Raupach : Das dunkle Erbe (2008) et Das geheime Kind (2010). Chargé de cours à l’université de Bamberg et journaliste pour le Bayerischer Rundfunk, Thomas Kastura vit actuellement à Bamberg en Bavière. L
e Meurtrier de l'Avent, que l’on pourrait qualifier de psycho- thriller, est d’une noirceur et d’une efficacité redoutables. Certains éléments de l’intrigue (plusieurs histoires s’enchevêtrent les unes dans les autres, d’où le titre en allemand) pourraient sembler un peu tirés par les cheveux mais la mécanique mise en place par l’auteur évite cet écueil.

Le Meurtrier de l'Avent de Thomas Kastura (Points Seuil, octobre 2011, 608 pages)

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : thomas kastura le meurtier de l'avent ; thomas kastura ; le meurtrier de l avent avis ;
Discussions
Pas d'avis pour “Le Meurtrier de l'Avent - Thomas Kastura”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié