©

Rechercher

Recherche Lecture

La recherche est limitée au comptoir Lecture. Pour l'élargir, cliquez ici.

Requête

Résultats billets (258)

Trop de résultats. Nous affichons seulement les 30 premiers.
Conseil : ne sélectionnez que les billets pour en obtenir davantage, jouez sur les filtres et affinez votre recherche

Les yeux dans les arbres - Barbara Kingsolver

Barbara Kingsolver est un auteur engagé. Dans ses précédents romans (L'arbre aux haricots et Les cochons au paradis), elle soutenait la cause des minorités, et en particulier celle des Indiens et des réfugiés d'Amérique centrale. Avec Les Yeux dans les arbres elle dénonce l’impérialisme économique et l’extrémisme religieux.

Le Club de lecture de Barack Obama

En France, nous avons des politiciens qui écrivent des essais et des romans (de Malraux à Jean-Louis Debré, en passant par Jack Lang). On se souvient des polémiques qui ont suivi la parution de La princesse et le président de Valéry Giscard d'Estaing ou La mauvaise vie de Frédéric Mitterrand. Les Américains, eux, ont Barack Obama, auteur des Rêves de mon père et de L'audace d'espérer. Le 44e président américain est également un lecteur assidu qui, d'un commentaire élogieux, peut faire envoler les ventes d'un livre tel que Netherland de Joseph O'Neill. Chaque année, les porte-paroles de la Maison Blanche, chargés d'entretenir l'image du président, délivrent la liste de ses lectures estivales.

Sky Doll #1 - Alessandro Barbucci et Barbara Canepa

Ce n’est pas facile de juger une BD sur le premier tome. Cependant, je ne pense pas prendre trop de risque en affirmant que cette série est une réussite. Alessandro Barbucci et Barbara Canepa, tous deux sortis des studios Disney, nous offre une distrayante satire sur le double thème de la sexualité et de la religion...

Le vieux qui lisait des romans d'amour - Luis Sepulveda

Je profite de la parution prochaine du livre de Luis Sepulveda, Dernières nouvelles du Sud, et de sa visite en France en mai prochain, pour revenir sur son chef d’œuvre Le vieux qui lisait des romans d'amour. Cet opus dédié à l’écologie, est un chef d’œuvre du genre. Loin d’être une sorte de roman-pamphlet ennuyeux, c’est un petit bijou d’écriture, une véritable leçon de vie que l’on dévore en quelques heures.

Arbre de fumée - Denis Jonhson.

Denis Johnson m'avait époustouflé avec son roman Déjà Mort publié il y a quelques années. Cet enthousiasme m'a permis de ne pas me laisser impressionner par les 900 pages de L'arbre de fumée. Ce livre reprend 20 ans d'histoire des Etats-Unis, de 1963 à 1983, à travers des portraits croisés de jeunes américains et américanisés perdus dans un monde évoluant vers un non sens.

Un pays à l’aube - Dennis Lehane

Le monde éditorial a ses codes (qui répondent à des objectifs commerciaux) et il n'aime guère qu'on les chamboule. Ainsi, lorsqu'un Cormac McCarthy, écrit un roman de science-fiction (La Route), son éditeur préfère le publier sous une couverture blanche, plus prestigieuse que la grise réservée à la SF (à ce sujet, je vous recommande l'article de David Barnett, paru sur le blog du Guardian, l'an dernier). De la même façon, Un pays à l'aube, roman dédié à la grève des policiers de Boston en septembre 1919, est paru dans la "collection noire" des éditions Rivages. Dennis Lehane, labellisé auteur de polars, est donc condamné à le rester, en dépit des qualités historiques incontestables de son dernier ouvrage (cela dit, il paraît que les romans historiques n'ont pas bonne presse chez les critiques littéraires).

Les 100 meilleurs romans historiques

Parmi les requêtes qui reviennent fréquemment dans le moteur de recherche de Cafeduweb, il y a les « meilleurs romans historiques ». C'est pourquoi nous avons établi une liste de 100 œuvres, dont les critères de sélection sont les livres récompensés par des prix littéraires, les bestsellers et les classiques. Nous les avons ensuite classés par périodes (Antiquité, Moyen-âge, etc). Ce type d'exercice étant forcément subjectif, nous avons éliminé certains romans pour des raisons toutes personnelles. En revanche, nous nous sommes attachés à favoriser une sélection cosmopolite d'écrivains.

Les meilleurs romans sur la préhistoire

Afin de compléter notre sélection de romans historiques (cf: Les 100 meilleurs romans historiques), nous avons décidé d'ajouter une rubrique dédiée à la préhistoire. Nous avons retenu les ouvrages dont l'intrique se situe au paléolithique ou au néolithique, ainsi que les livres qui ont un lien indirect avec la période qui nous intéresse.

Les romans historiques de la rentrée 2011

A priori, un roman historique est un récit fictif dont le contexte s'inscrit dans une réalité historique. Dans les faits, les critères de classement sont plus subjectifs, puisque certains livres sont considérés comme plus "littéraires" que d'autres et que cette notions est particulièrement floue (l’œuvre est-elle plus aboutie ? L'écriture plus créative ? L'utilisation des sources plus rigoureuse ?). C'est la raison, sans doute, pour laquelle, peu d'élus sont plébiscités dans les médias, notamment en cette période de rentrée littéraire.

Les empereurs du Fast-Food - Eric Schlosser

Selon un article de la journaliste Maria Russo publié par Salon.com, les américains dépenseraient plus d'argent dans les fast-food que pour l'éducation de leurs enfants, l'achat d'ordinateurs personnels ou de voitures neuves !

Charly 9 - Jean Teulé

Ceux qui connaissent déjà Jean Teulé à travers Le Montespan ou Mangez-le si vous voulez, ses livres précédents, savent qu'il n'écrit pas des romans historiques convenus glorifiant notre flamboyant passé. Jean Teulé n'est pas un conteur dont les récits seraient peuplés de personnages raffinés, d'élégants palais ou de fêtes fastueuses. Les rois de France sont dégénérés, les gens de cour sont vulgaires, le Louvre est sale et vétuste. Jean Teulé n'est pas non plus un historien tatillon se piquant de relater les hauts faits de nos ancêtres, les grandes batailles et autres évènements édifiants qui peuplent les manuels scolaires. Il préfère visiblement fouiner dans les coulisses putrides de l'histoire et la mauvaise conscience de ceux qui l'ont faite.

Le Camel club - David Baldacci

Editions Belfond, 2007, 485 pages
"Le Camel Club" inaugure la série du même nom qui compte quatre romans ("Le Camel Club", "Les collectionneurs", "Stone Cold" et "Divine Justice") dont deux ont été traduits en français à ce jour.

7 jours à River Falls - Alexis Aubenque

Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas d'un roman américain. Alexis Aubenque, qui est français, a travaillé plusieurs années en librairie avant de se lancer dans l'écriture de romans de science-fiction puis de thrillers. Son second polar, "Un automne à River Falls" est paru en juin dernier chez Calmann-Levy.

Jean-François Parot, Jean D'Aillon et vice versa

Ils ont pratiquement le même age et le même prénom, ils sont tous deux férus d'histoire, ils ont créés deux célèbres héros de romans policiers, ils publient chez le même éditeur, et ils ont commis autant de best-sellers... Jean-François Parot ("Le noyé du grand canal") et Jean d'Aillon ("La guerre des amoureuses" et "La ville qui n'aimait pas son Roi") ont publié simultanément de nouveaux titres cette année.

Maman, les petits livres...

C'est une banalité de dire que dans nos sociétés il importe d'être toujours le premier en tout. Le monde littéraire n'échappant pas à la règle, les éditeurs, les libraires et les journalistes commandent des tas d'études statistiques et établissent continuellement des classements. Il s'agit de savoir qui vend le plus de livres et combien temps l'heureux gagnant se maintient en tête de liste. Ainsi, il en vendra encore plus. La littérature de jeunesse est également soumise à la dictature du bestseller. Parallèlement, les éditeurs ont inventé un nouveau concept : la littérature "crossover" (littéralement mélange, croisement), des romans s'adressant à la fois aux enfants et aux adultes.

Wendigo - Graham Masterton

Si, comme moi, vous êtes amateurs de films d'horreur (si possible de série B) alors vous ne serez pas déçu par ce roman de Graham Masterton. Ce maître du genre s'est fait connaître grâce à la trilogie du Manitou, une série dédiée aux terrifiants esprits indiens et parue en 1976. L'écrivain écossais a depuis publié une centaine de livres dont une bonne partie sont des romans d'épouvantes qui s'inspirent de la mythologie et du folklore des civilisations anciennes (depuis les Aztèques, en passant par les Égyptiens ou les Japonais). On le compare souvent à Stephen King ou Dean Koontz. Personnellement je le préfère de loin à l'auteur de Simetierre et de Dreamcatcher.

James Patterson, écrivain ou marque de franchise ?

James Patterson, publie en moyenne 9 livres par an, qui sont traduits dans 38 langues. Bien que cette petite entreprise lui rapporte déjà 60 millions de dollars par an, l'auteur de romans policiers envisage de se diversifier en recrutant, non plus de simples "co-auteurs", mais des écrivains associés afin de créer une sorte de franchise internationale. Ainsi, au lieu de faire l'objet d'une banale traduction, les différents épisodes de sa nouvelle série seront déclinés en plusieurs versions.

Star Wars: Dark Bane - Drew Karpyshyn

Aujourd'hui, je débute une saga. Après quelques temps de tergiversations, je me suis enfin décidé à écrire quelques lignes sur les romans de la série Star Wars. Je ne parlerai ni des adaptations des films ou séries en romans, ni des bandes dessinées, ni des romans jeunesse. Je sais qu'il existe mais je me contente d'écrire sur ce que je lis et 10 années de lectures devraient suffir. Je vais considérer que vous connaissez les films. Je vais respecter un ordre chronologique, les billets comporteront un ou plusieurs romans en fonction de mon humeur. Alors commençons par le début, en -1000 (an 0: année de destruction de l'étoile noire) et les tribulations de l'ordre Sith.

Le club du crime parfait - Andrés Trapiello

Le roman d'Andrès Trapiello a une couverture noire comme tous les livres labellisés romans policiers, son titre contient le mot crime et les personnages sont affublés de pseudonymes comme Sam Spade ou Philip Marlowe. Par ailleurs, ce n'est pas un assassinat, ni deux, ni trois qui nous sont révélés au fil des pages, mais des milliers. Car, il y a les meurtres qui nourrissent l'intrigue principale, les victimes de la guerre civile, qui se dévoilent en filigramme, et les crimes de papier, que nos héros se piquent d'analyser. En fait, Le Club du crime parfait n'est pas un véritable polar mais plutôt un roman sur le roman policier et une réflexion sur la vengeance.

Quelques mondaines lectures

Faisant suite à notre bibliographie sur les snobs, nous poursuivons notre petite exploration anthropologique vers les hautes sphères de la société. Grâce à cette sélection de romans et d'essais consacrés à l'aristocratie, la grande bourgeoisie et autres People, nous devrions ainsi être bien armés pour affronter la nouvelle ère du "bling-bling".

Cafés littéraires parisiens #3 Montparnasse

Après les cafés, restaurants et palaces de la Rive Droite, l'équipe de Cafeduweb poursuit son périple dans les lieux de mémoire de la vie littéraire parisienne. Durant les années folles, une population bohème et cosmopolite investie le quartier de Montparnasse. Les représentants du cubisme et du surréalisme côtoient la colonie des artistes américains sur les banquettes des brasseries comme La Coupole, Le Dôme et la closerie des Lilas.

La Reine du Crime

Reine du crime, reine du suspense, qui ne connaît pas Agatha Christie, qui ne connaît pas Hercule Poirot, lu un des romans de la papesse du polar ou vu un film adapté d’un de ses bouquins.

Le Secret de Crickley Hall - James Herbert

C'est une banalité de le dire mais le rayon "Horreur" des librairies a été littéralement vampirisé par la Bit-Lit, un genre davantage destiné aux adolescentes qu'aux aficionados du roman gothique. Seuls quelques maîtres de l'horreur comme Mary Shelley, Bram Stoker et H.P. Lovecraft ont survécu à l'invasion. Parmi les contemporains, on peut citer quelques auteurs de bestsellers américains comme Dean Koontz, Peter Straub, Richard Matheson, Robert Bloch et Stephen King. Les britanniques sont représentés par Clive Barker, Graham Masterton et James Herbert.

Le Cimetière de Prague - Umberto Eco

Le nouveau roman d'Umberto Eco décortique l'histoire d'un des plus odieux canulars que l'homme est jamais conçu, les fameux Protocoles des sages de Sion, qu'il avait déjà évoqué dans son Pendule de Foucault. Si le sémiologue italien a opté pour le mode fictif (à la manière des romans-feuilletons d'Alexandre Dumas ou d'Eugène Sue) et non pour l'écriture d'un essai, c'est en quelque sorte par mimétisme ou en référence à son sujet puisque l'auteur des Protocoles s'est inspiré de ce genre narratif.

Créez un réseau de micros-bibliothèques avec vos voisins

C'est une sorte de Bookcrossing, mais non-anonyme, puisque l'objectif est de favoriser la convivialité. Comment partagez vos lectures avec vos voisins ou des visiteurs de passage. Deux Américains ont trouvé la solution: installer des micros-bibliothèques, de la taille d'une boîte aux lettres ou d'une maison d'oiseaux, dans son jardin ou sur le bord de la route. Le site Internet Little Free Library permet de les localiser sur une carte.

Qu'allons-nous lire en 2012 ?

Vous savez sans doute qu'il y a deux rendez-vous annuels essentiels dans le monde éditorial : la rentrée littéraire du mois de septembre et celle du moins de janvier. Or, cette année, il semblerait que l'échéance présidentielle de mai 2012 pèse fortement sur la production littéraire. Néanmoins, selon la revue professionnelle Livres Hebdo, 480 nouveaux romans devraient sortir dans les moins à venir contre 166 ouvrages politiques. Pour y voir plus clair, Cafeduweb a sélectionné quelques articles de presse sur le sujet.

22 novembre 1963 - Adam Braver

Depuis quelques temps, la tendance est aux romans s’inspirant de faits divers et dont la forme fourmille de détails journalistiques. Je pense entre autres à Jayne Mansfield 1967 de Simon Liberati, à Claustria de Régis Jauffret ou à Tout, tout de suite de Morgan Sportès. Dans la même veine, il y a donc le livre de l’américain Adam Braver, une chronique de ce fameux jour où le président John Fitzgerald Kennedy a été assassiné à Dallas au Texas.

Les 15 meilleures séries policières historiques

Les séries policières historiques ont le vent en poupe depuis quelque temps. Les éditeurs comme 10/18 ou Le masque (Coll Labyrinthes) l'ont d'ailleurs bien compris. Notre palmarès n'a pas vocation à l'exhaustivité. Il s'agit d'une sélection de nos œuvres préférées. Par ailleurs les classiques comme Sherlock Holmes ou Arsène Lupin n'ont pas été retenus puisqu'ils ne sont pas des romans historiques à proprement parler.

La chute des géants - Ken Follett

En tant qu'amatrice de romans populaires et de grandes fresques historiques, je fais partie des lecteurs assidus de Ken Follett. J'admets néanmoins qu'après le succès planétaire de sa saga médiévale (Les piliers de la terre et Un monde sans fin), qui a donné lieu à un feuilleton télévisé en deux saisons, à un DVD, ainsi qu'un jeu de société et son extension, j'avais du mal à imaginer que l'écrivain britannique pourrait récidiver avec le même succès. Or, voici que le romancier se lance dans une nouvelle trilogie intitulée Le siècle et qui couvrira toute l'histoire du 20ème siècle, à travers les destins croisés de cinq familles, d'origines géographiques et sociales différentes.

Confessions d’un loser - Mark SaFranko

Premier roman de Mark SaFranko qui me tombe entre les mains, "confessions d'un loser" m'a fait revivre ma découverte à l'adolescence des romans de Charles Bukowski. Un gigantesque retour en arrière, un bond dans le temps et une très belle surprise.

Résultats illustrations (0)

Aucun résultat en illustrations. Elargissez votre recherche.

Trier par