©

Quelques mondaines lectures

Faisant suite à notre bibliographie sur les snobs, nous poursuivons notre petite exploration anthropologique vers les hautes sphères de la société. Grâce à cette sélection de romans et d'essais consacrés à l'aristocratie, la grande bourgeoisie et autres People, nous devrions ainsi être bien armés pour affronter la nouvelle ère du "bling-bling".


Puisqu'il faut bien un point de départ, je suggère de commencer par une immersion dans les classiques de la littérature. Il se trouve justement qu'un certain nombre de romancières très distinguées ont été récemment réédités. Les éditions Autrement et Livre de Poche, par exemple, se sont emparées de l’exubérante aristocrate britannique Vita Sackville-West (1892-1962) et de plusieurs de ses œuvres. Après Toute passion abolie, Plus jamais d'invités !, Haute société, et Paola (à paraître en format de poche en avril prochain), voici Dark Island (Autrement, 2011).
La maison Phébus, de son coté, a offert un liefting éditorial de la romancière anglaise, Ivy Compton-Burnett (1884-1969) et publie Une famille, une fortune (2008), L’Excellence de nos aînés (2010). L'éditeur Christian bourgeois, quant à lui, remet au goût du jour Charivari (2011), le livre de la mondaine Nancy Mitford (1904-1973). Deborah Devonshire, la dernière des célèbres sœurs Mitford, est l'auteur d'un livre de souvenirs en deux volumes : Les Humeurs d'une châtelaine anglaise (Petite Bibliothèque Payot, 2007) et La châtelaine anglaise déménage (Payot, 2010). Chez Seuil, enfin, on rend hommage à l'auteur des New-Yorkaises et du Temps de l'innocence, Edith Wharton (1862-1937), avec un roman posthume inachevé, Les Boucanières (Points, 2010).


Ceux qui ne sont guère friands de "Chick-lit" version aristocratique, auront peut-être intérêt à se tourner vers des auteurs masculins comme l'écrivain britannique Evelyn Waugh (1903-1966), l'auteur de Retour à Brideshead ou encore William Thackeray, que nous avons déjà évoqué dans la bibliographie des snobs. Il serait laborieux d'établir une liste exhaustive des œuvres qui abordent quelques aspects de la société bourgeoise ou aristocratique, mais on peut mentionner Daisy Miller de Henry James, L'Attrape-Coeurs de J. D. Salinger ou Gatsby le magnifique de Francis Scott Fitzgerald.
Parmi les romans un peu plus récents, il y a Le bûcher des vanités de Tom Wolfe (Le Livre de Poche 2001), Snobs de Julian fellowes (Le Livre de Poche, 2008) ou La Réserve de Russell Banks (Babel, 2009). Plus trash, sont les livres de Jay McInerney, auteur de Trente ans et des poussières (Points, 1998), Le Dernier des Savage (Points, 1999) et de Glamour attitude (Points, 2000); ainsi que celles de Bret Easton Ellis, Glamorama (10/18, 2001) et American Psycho (10/18, 2005).


Comme il n'y a pas que les romans dans la vie d'un lecteur averti, j'ai également sélectionné quelques essais consacrés aux grands de ce monde. Il y a tout d'abord Aristocrates et grands bourgeois d'Eric Mension-Rigau (Tempus, 2007), Les dynasties du luxe de Yann Kerlau (Perrin, 2010) ou encore, dans la catégorie des Riches et célèbres (comme on dit chez nos voisins anglo-saxons), Celebriti : Riches, célèbres et antiques (Belles Lettres, 2010) de Romain Brethes, Laure de Chantal et Frédéric Beigbeder ou Beautiful People d'Alicia Drake.
A ceux qui aiment explorer les coulisses nauséabonds, je recommande La vie mondaine sous le nazisme de Fabrice d'Almeida (Tempus, 2008) et l'ouvrage des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, Les Ghettos Du Gotha (Points, 2010). Enfin, dans la série anthropologie économique, il y a l'essai de Robert H. Frank, La course au luxe (Markus Haller, 2010).

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : lecture mondaine ; deborah devonshire ; fabrice d almeida vie mondaine sous nazisme ;
Discussions
2 avis pour “Quelques mondaines lectures”
  1. Voilà de quoi augmenter ma PAL de façon significative !

    Par liliba | vendredi 4 mars, 19:50
  2. Ah oui Liliba, tu fais partie du club des Niki (shéhérazade) et autres Clin d'oeil , qui risquent leur vie chaque jour en passant près de leur PAL qui à tout moment peut s'effondrer !


    Rigole Bisous

    Par Tekiro | vendredi 4 mars, 19:55
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié