©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

La chute des géants - Ken Follett

En tant qu'amatrice de romans populaires et de grandes fresques historiques, je fais partie des lecteurs assidus de Ken Follett. J'admets néanmoins qu'après le succès planétaire de sa saga médiévale (Les piliers de la terre et Un monde sans fin), qui a donné lieu à un feuilleton télévisé en deux saisons, à un DVD, ainsi qu'un jeu de société et son extension, j'avais du mal à imaginer que l'écrivain britannique pourrait récidiver avec le même succès. Or, voici que le romancier se lance dans une nouvelle trilogie intitulée Le siècle et qui couvrira toute l'histoire du 20ème siècle, à travers les destins croisés de cinq familles, d'origines géographiques et sociales différentes.

La chute des géants, le premier volet de la nouvelle saga historique de Ken Follett, débute en juin 1911, soit à la veille de la Grande-Guerre. A Aberoween, dans le Sud du Pays de Galles, le jeune Billy Williams s'apprête à faire sa première descente dans la mine, sous l’œil attentif de son père, une figure syndicale et religieuse de la petite communauté. Pendant ce temps, sa sœur ainée, Ethel, tente de s'assurer une place d’intendante chez les Fitzherbert, les aristocrates locaux. Le châtelain est marié à une froide princesse russe ; tandis que sa cadette, Lady Maud, une militante féministe notoire, s'éprend d'un noble allemand, le beau Walter von Ulrich. Les Fitzherbert s'apprêtent justement à recevoir le roi George V, fils de la reine victoria et dernier représentant de la maison de Saxe-Cobourg-Gotha, ainsi que son épouse, Alexandra de Danemark. Parmi les invités, de jeunes aristocrates triés sur le volet, se trouve Gus Dewar, un proche collaborateur du président américain Thomas Woodrow Wilson. A plusieurs milliers de km de là, Grigori et Lev Pechkov, deux ouvriers russes, tentent de survivre dans les bas fonds de Saint-Pétersbourg depuis la mort de leur mère, le fameux Dimanche rouge du 22 janvier 1905.
La vie de tous ses personnages est sur le point d'être bouleversée par un événement qui va faire basculer le monde dans un conflit de quatre ans et un gouffre politico-financier : l'assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de l'empire austro-hongrois, le 28 juin 1914 à Sarajevo.

Ken Follett est bien le roi du "page-turner", comme on dit chez les Anglo-saxons, pour désigner les livres qui se lisent goulument et qu'il est impossible de lâcher avant d'avoir atteint la dernière page . Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a rien perdu de son entrain et de sa verve. Il est vrai qu'il a commis plusieurs romans d'espionnage et thrillers historiques (La Marque de Windfield, Code Zéro, Le Réseau Corneille...) depuis la parution du premier tome des Piliers de la terre en 1989. Or, à cette date, il n'était pas à son premier bestseller, puisque son roman L'Arme à l'œil avait été récompensé par le Prix Edgar Allan Poe en 1979 puis adapté au cinéma par Richard Marquand en 1981. On retrouve donc dans ce premier épisode du Siècle, les ingrédients qui ont fait le succès de Ken Follett: des personnages convaincants, une toile de fond historique consistante, ainsi qu'un nœud d'intrigues où se mêlent l'amour et la politique.

Sur son site officiel, Ken Follett a annoncé la parution du second volume de la trilogie, Winter of the World en version originale, qui sortira simultanément en septembre/octobre 2012 en Grande Bretagne, aux États-Unis, en Italie, en Allemagne, en Espagne et en France. Il paraîtra d'abord en grand format chez Robert Laffont et il faudra sans doute attendre encore un ou deux avant qu'il ne soit disponible dans la collection Livre de Poche. Selon les informations dont nous disposons pour l'instant, ce deuxième tome explora la période comprise entre la crise de 1929 et l'explosion de la première bombe atomique soviétique en 1949, en passant par la guerre civile espagnole et la seconde guerre mondiale. Le troisième volet de la saga, prévu pour 2014, s’intéressera aux descendants des personnages des deux premiers tomes, avec les péripéties de la Guerre Froide en toile de fond.

Le siècle, Tome 1 : La chute des géants de Ken Follett (Le Livre de Poche, janvier 2012, 1056 pages)

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : l'Empire des geants ; ken follet aberoween ; ken follett ouvrier angleterre syndicat ;
Discussions
Pas d'avis pour “La chute des géants - Ken Follett”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié