©

Romans historiques

Cette catégorie contient 104 billets

Le coiffeur de Chateaubriand - Adrien Goetz

Adrien Goetz abandonne pour un temps Pénélope, l'héroïne d'Intrigue à l'anglaise (Le Livre de Poche, 2008) et d'Intrigue à Versailles (Le Livre de Poche, 2010) pour s'intéresser à un personnage qui a réellement existé, Adolphe Pâques, artiste coiffeur et auteur d'un volume de mémoires intitulé Le coiffeur de Chateaubriand. Adrien Goetz lui a emprunté ce titre et lui a dédié un roman truculent, récompensé par le Grand Prix Palatine du Roman historique en 2010.

Prodigieuses créatures - Tracy Chevalier

Mary Anning (1799-1847) était une chasseuse de fossiles douée. Elle a trouvé des spécimens jusqu'alors inconnus, dont un squelette complet d'ichtyosaure, les restes d'un plésiosaure et un fossile de ptérodactyle. Ces trois découvertes ont été des évènements majeurs dans la toute jeune histoire de la paléontologie. Mais Mary Anning est née au tournant du 19ème siècle dans une famille modeste. Surtout, elle avait le tort d'être une femme. Aussi, en dépit de ses compétences, et des services rendus à la communauté scientifique, elle a été écartée des sociétés savantes et des cercles universitaires. Son nom est tombé dans l'oubli pour être exhumé un siècle plus tard. Tracy Chevalier, l'auteur de La jeune fille à la perle, lui a dédié un roman.

Le Cimetière de Prague - Umberto Eco

Le nouveau roman d'Umberto Eco décortique l'histoire d'un des plus odieux canulars que l'homme est jamais conçu, les fameux Protocoles des sages de Sion, qu'il avait déjà évoqué dans son Pendule de Foucault. Si le sémiologue italien a opté pour le mode fictif (à la manière des romans-feuilletons d'Alexandre Dumas ou d'Eugène Sue) et non pour l'écriture d'un essai, c'est en quelque sorte par mimétisme ou en référence à son sujet puisque l'auteur des Protocoles s'est inspiré de ce genre narratif.

L’Acrobatie aérienne de Confucius - Dai Sijie

Avec un titre comme celui-ci bien-sûr, on ne s’attend pas à quelque chose de très sérieux. Peut-être une pirouette littéraire, une sucrerie érudite ou un conte philosophique rocambolesque. On sait que Dai Sijie aime s’attaquer à des sujets ardus mais toujours avec assez de finesse pour ne pas heurter les sensibilités. On pense à Balzac et la Petite Tailleuse chinoise, le roman consacré à la révolution culturelle et qui l’a révélé au public, ou à son film Les filles du botaniste sur l’homosexualité féminine dans la République populaire de Chine.

Pour mon plaisir et ma délectation charnelle - Pierre Combescot

Gilles de Rais, seigneur fortuné, héros de la Guerre de Cent ans, Maréchal de France et compagnon d'armes de Jeanne d'Arc est aussi un monstre sanguinaire qui viole, tue et démembre des centaines de jeunes garçons. Il se plait aussi à invoquer le diable et à dilapide sa fortune. Il meurt sur le bûcher après un procès retentissant au cours duquel il déclare n'avoir agi que pour son bon plaisir et l'assouvissement de ses désirs morbides. Pierre Combescot, nous raconte l'épopée sanglante de Gilles de Rais à la lumière des turpitudes d'une époque troublée par les conflits, les assassinats et les complots.

Charly 9 - Jean Teulé

Ceux qui connaissent déjà Jean Teulé à travers Le Montespan ou Mangez-le si vous voulez, ses livres précédents, savent qu'il n'écrit pas des romans historiques convenus glorifiant notre flamboyant passé. Jean Teulé n'est pas un conteur dont les récits seraient peuplés de personnages raffinés, d'élégants palais ou de fêtes fastueuses. Les rois de France sont dégénérés, les gens de cour sont vulgaires, le Louvre est sale et vétuste. Jean Teulé n'est pas non plus un historien tatillon se piquant de relater les hauts faits de nos ancêtres, les grandes batailles et autres évènements édifiants qui peuplent les manuels scolaires. Il préfère visiblement fouiner dans les coulisses putrides de l'histoire et la mauvaise conscience de ceux qui l'ont faite.

Un pays à l’aube - Dennis Lehane

Le monde éditorial a ses codes (qui répondent à des objectifs commerciaux) et il n'aime guère qu'on les chamboule. Ainsi, lorsqu'un Cormac McCarthy, écrit un roman de science-fiction (La Route), son éditeur préfère le publier sous une couverture blanche, plus prestigieuse que la grise réservée à la SF (à ce sujet, je vous recommande l'article de David Barnett, paru sur le blog du Guardian, l'an dernier). De la même façon, Un pays à l'aube, roman dédié à la grève des policiers de Boston en septembre 1919, est paru dans la "collection noire" des éditions Rivages. Dennis Lehane, labellisé auteur de polars, est donc condamné à le rester, en dépit des qualités historiques incontestables de son dernier ouvrage (cela dit, il paraît que les romans historiques n'ont pas bonne presse chez les critiques littéraires).

HHhH - Laurent Binet

Titre énigmatique pour un livre, prix Goncourt du premier roman, qui restera une énigme pour moi. Je n'ai pas très bien compris si le but de l'auteur est de retracer le parcours des soldats tchèques, auteurs de l'attentat contre Reinhard Heydrich, l'ange blond du Troisième Reich, ou de dresser une biographie du dirigeant nazi à travers la préparation de l'attentat, mais qu'importe! Ces deux objectifs sont clairement atteints.

Robin des Bois – Alexandre Dumas

Comme beaucoup de personnes, je suis fascinée par la légende de Robin des Bois (cf article: Mais qui est le vrai Robin-des-Bois ?). Comme j'ai raté la version cinématographique de Ridley Scott en mai dernier, j'ai pensé me rattraper avec un bon vieux et pétillant Dumas dont l'oeuvre a opportunément été rééditée un mois avant la sortie du film. Le texte intégral de Robin des Bois est également disponible sur le site officiel de la Société des Amis d'Alexandre Dumas.

La perruque de Newton - Jean-Pierre Luminet

Pour Jean-Pierre Luminet, Isaac Newton (1643-1727) est, sans conteste, le dernier des grands Bâtisseurs du ciel. Mais une question le taraude néanmoins : qu'y-a-t-il sous la perruque dont le savant britannique est affublé sur les portraits officiels ? L'esprit d'un fou ou celui d'un génie ? Un ours pédant ou un être introverti ? Un obscurantiste perdu dans les méandres de l'Alchimie ou une sorte de messie dévoilant au monde les secrets de la philosophie naturelle... c'est-à-dire les sciences modernes? Un homme avec ses forces et ses faiblesses, sans aucun doute, mais surtout un bourreau de travail intuitif dont la seule maîtresse, peut-être, est la soif de connaissance.