©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Les gardiens du sang #3 - Didier Convard & Denis Falque

Nous voici arrivés au troisième épisode de la série des Gardiens du sang, un spin-off du Triangle secret, qui foisonne de complots orchestrés par une branche secrète du Vatican, un groupe interlope des services secrets français et un conglomérat pharmaceutique américain sans scrupule. Autant dire que les amateurs d'espionnage et d'aventures ésotériques se régalent. Néanmoins, si vous n'êtes pas familier de l'univers de Didier Convard, il va falloir accrocher votre ceinture et mobiliser vos petites cellules grises car le scénario rebondit à chaque page et empruntent de sombres méandres. J'invite donc les novices à consulter le résumé des précédents tomes (Le Crâne de Cagliostro et Deir El Medineh) avant de poursuivre leur lecture.

Ce troisième volume débute avec le cambriolage du Palais Rohan à Strasbourg au cours duquel un mystérieux personnage, surnommé le Rectificateur, subtilise le Carnet de Giuseppe Balsamo alias Comte Cagliostro. Ce document, tenu sous bonne garde depuis des décennies, renfermerait ni plus ni moins le secret de la vie éternelle. On sait en effet, qu'au 18ème siècle, l'aventurier italien s'est approprié le Sang Noir, un élixir de vie volé dans le tombeau du pharaon Akhénaton. Une seule personne détient la copie du manuscrit de Cagliostro. Il s'agit du professeur Garrault, une séduisante mais énigmatique historienne. Jean Nomane et Monsieur Grégoire se rendent donc au Collège de France dans l'espoir d'en apprendre davantage sur le fameux carnet. Le comte Cagliostro était-il un charlatan ou un alchimiste de génie ? Les chercheurs du Vatican semblent en tout cas persuadés que ses écrits vont leur permettre de réaliser leur grand projet : donner naissance à un immortel ! Il reste à déterminer s'ils sont les commanditaires du vole ou s'ils ont été doublé. Deux autres partis sont dans la course. Il s'agit de Mundus International, la société qui finance les recherches de la Cour des Miracles, et de la branche suédoise des Gardiens du sang, opposée aux méthodes vaticanes. Pendant ce temps, le Rectificateur continue de faire le ménage : le professeur Clark, placé sous protection de la B.I.S. (Brigade d'Infiltration des Sectes), est assassiné nuitamment dans son lit.

L'étau se resserre pour Jean Nomane dont la mission est une véritable course contre la montre. Loïc Clément, le protecteur de sa petite amie, est accusé de trahison et les opposants au projet Genome-1 ont presque tous été éliminé. Le dernier espion infiltré doit être évacué d'urgence mais dans la plus grande discrétion. Le lecteur, quant à lui, se fait balader proprement, se creusant les méninges et s'interrogeant sur chaque acteur du complot, voire même sur l'intégrité du héros, le professeur Nomane. L'écheveau ne semble pas près de se démêler, même si l'affaire devrait se conclure aux cours des deux prochains épisodes. Le suspense est éprouvant.

Les Gardiens du Sang, Tome 3 : Le Carnet de Cagliostro de Didier Convard et Denis Falque, Glénat (2011), 52 pages

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : les gardiens du sang ; les gardiens du sang le rectificateur ; didier convard les gardiens du sang ;
Discussions
Pas d'avis pour “Les gardiens du sang #3 - Didier Convard & Denis Falque”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié