©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

L'amour des livres... et plus, si affinités

Pour ce troisième volet consacré aux nouvelles méthodes promotionnelles, nous sommes intéressés au Book Dating (rencontres littéraires amoureuses), une invention qui nous vient encore des pays anglo-saxons. Ainsi, après avoir tenté de nous appâter en nous glissant subrepticement un livre dans la poche (cf article sur les putpockets) ou grâce à une accrocheuse bande annonce (cf article sur les Book trailers), les professionnels disposent encore d'une arme pour nous séduire et nous attirer dans les librairies: les sites de rencontres dédiés aux bibliophiles. L'idée est que la question d'être ou de ne pas être compatibles peut se résoudre grâce à la lecture d'un bon vieux Shakespeare, préliminaire à un happy end.


Le premier site du genre a été créé par les éditions Penguin, en partenariat avec Match.com, en août 2008. Le principe est simple: lors de la création de leurs profils, les membres précisent quels sont leurs auteurs favoris et le dernier ouvrage qu'ils ont lu. Le système permet de lancer une recherche en fonction des critères définis et de trouver des personnes partageant les mêmes goûts littéraires. Si l'inscription est gratuite, il faut néanmoins s'acquitter d'une souscription pour contacter les autres lecteurs esseulés. Trois jours après son lancement, le site comptait déjà 500 inscrits.
Comme on pouvait s'y attendre, le concept fait des émules. L'année suivante, la chaîne de librairies Borders a créé son propre site de rencontres, en partenariat avec whitelabeldating.com (qui lui fourni le logiciel, la base de données et le système de paiement sécurisé). Grâce à Hapily ever after, un nom inspiré de cette fameuse phrase de conte de fées (et ils vécurent heureux...), Borders UK, ne se contente donc plus de vendre des livres, des CD et des DVD, elle promet désormais à ses clients de trouver l'âme sœur, moyennant une cotisation de £9.99.


Il est difficile de déterminer si les sites de Book Dating ont un impact réel sur les ventes de livres. même si ils offrent un nouvel espace de visibilité. En effet, des centaines de titres sont cités par les membres eux-même, sans compter les articles d'auteurs qui viennent enrichir certains sites et, bien-sûr, les encarts publicitaires. Il faut croire que le concept est rentable puisque la niche culturelle a attiré de nombreux autres investisseurs. Parmi les sites de rencontres pour bibliophiles, on peut citer Singlebooklovers.com, Bookflirts.com et Alikewise.com. L'amour ne faisant pas vendre que des livres, le phénomène concerne aussi les célibataires passionnés de musique (Tastebuds.fm) ou encore les fans d'Apple décidés à partager leur Mac (Cupidtino.com), etc .

Selon David Graham, journaliste au Star, les sites de rencontres en ligne généreraient plus d'un milliard de dollars de chiffres d'affaires par an. Alikewise, l'une des dernières nées parmi les cyber agences matrimoniales, comptent déjà 600 membres, dont la plupart sont américains, anglais, canadiens ou australiens. En France, le site Pointscommuns.com (créé en 2004) affiche plus de 400 000 profils de célibataires désireux de partager leurs affinités culturelles.

Sources: Bookseller et BBC

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : sites de rencontres littéraires ; site de rencontre litteraire ; l'amour des livres ;
Discussions
Pas d'avis pour “L'amour des livres... et plus, si affinités”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié