©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

L'énigme San Giovanni - Pears Iain

Sixième aventure du couple amoureux Flavia Di Stefano et Jonathan Argyll ayant pour scène du crime un très ancien monastère de Rome, le Monastère San Giovani.

Résumé

Suite à un coup de téléphone anonyme prévenant d'une importante effraction dans les jours à venir au le monastère San Giovanni, l'inspectrice Flavia Di Stefano est sur les dents. Elle prend l'affaire d'autant plus au sérieux que son supérieur, le général Taddeo Bottando en attente de mutation et entre deux siestes, lui a demandé d'éviter les incidents, qu'une ancienne voleuse internationale d'oeuvres d'art, Mary Verney, est dans les parages, et qu'enfin le monastère San Giovani abrite un Caravage.

Quelques jours plus tard, le père supérieur du monastère est agressé et c'est une icône apparemment sans grande valeur qui disparait et non le Caravage. Flavia Di Stefano se retrouve dans une enquête difficile aidée par un historien d'art renommé, Jonathan Argyll, qui n'est autre que son fiancé, pour l'aider à percer le secret de l'icône. Elle va aussi retrouvé face à elle un restaurateur, Daniel Menzies - un Américain - dont le talent et les capacités sont plutôt contestés, notamment par un grec féru d'antiquités au rôle pas toujours très clair. Sans oublier Mary Verney, une soit disante châtelaine anglaise et ancienne connaissance de Flavia, mais qui est plutôt un voleuse internationale d'œuvres d'art, même si elle se dit à la retraite.


Première

La lecture de ce roman de Iain Pears était une première en ce qui me concerne et je n'ai pas été déçu. Il m'a permis de découvrir Iain Pears historien et écrivain Britannique féru d’histoire de l’art, et bien évidemment c'est dans le milieu de l'art, des antiquaires, des marchands de tableaux, des faussaires, des musées que se situe la majorité ces romans.

L'écriture est simple, sans trop de descriptions de la ville de Rome à n'en plus finir que certains auraient ajouté sans scrupules pour allonger la sauce, c'est un polar et non un récit documentaire. Au départ l'histoire doucement, peut-être un peu trop et il manque un peu d'action, mais l'intrigue est bien cadrée, bien ficelée et la seconde partie du roman va crescendo.

Difficile de qualifier le style ce roman qui est à la fois un mélange d'érudition, d'aventure, de suspense, de légèreté et aussi d'humour. Par moment j'ai eu un peu l'impression de lire du Charles Exbrayat, un peu plus ancré dans la réalité et auquel on aurait ajouté une part de mysticisme.

J'aurai aimé en savoir un peu plus sur les personnages principaux, mais étant donné que c'est la 6ème enquête le lecteur est supposé les connaître. Enfin le dernier élément que j'ai aimé est que rien n'est noir ou blanc dans les personnages, il en est de même pour la fin du roman.

En résumé, un polar qui se lit facilement et fait passer un bon moment.

Tekiro



Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : monastere san stefano ;
Discussions
Pas d'avis pour “L'énigme San Giovanni - Pears Iain”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié