©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

L'épouse inconnue - Leif Davidsen

Il y a deux ans, je suis allée en Russie et j’avais envie d’un livre qui me transporte à nouveau dans ce pays. Au premier abord, ses habitants ne sont pas très gracieux. Mais, une fois apprivoisés, les Russes savent se montrer accueillants, voire chaleureux. La plupart d’entre eux sont aussi d’incorrigibles romantiques. Pourtant, lorsque Nathalie Hoffman, propose à son époux Marcus (le héros de ce roman) de partir pour une croisière sur la Volga, il ne s’agit pas vraiment d’une escapade amoureuse.

La jeune femme souhaite, en effet, retourner dans son pays natal sur les traces de son douloureux passé. Le voyage va s’avérer bien plus difficile que prévu. Nathalie disparait dès la première escale à terre. Marcus est néanmoins persuadé que sa jeune femme ne l’a pas quitté de son plein gré et décide de tout mettre en œuvre pour la retrouver. Or, les choses peuvent être très compliquées dans l’ancien bloc soviétique… surtout si on ne parle pas le russe ni ne lit l’alphabet cyrillique. Marcus fait appel à la seule personne qu’il connaisse sur-place, le richissime et énigmatique Victor T, qu’il a tiré d’un mauvais pas quelques semaines plus tôt, lors d’un voyage d’affaires sur la côte d’azur. Le père de notre héros, écrivain de romans à succès et ancien espion au service du Danemark, est persuadé que son fils à fait la plus grosse erreur de sa vie. Victor T, selon lui, est loin d’être un citoyen modèle.

Dans ce polar dynamique et bien troussé, Leif Davidsen nous fait entrevoir de nombreux aspects de la vie quotidienne en Russie. Depuis le légendaire Café Pouchkine à Moscou, en passant par les boutiques clinquantes destiné aux nouveaux riches, les barres HLM à la périphérie de la ville ainsi que les souterrains peuplés d’orphelins et de malfrats de tous acabits, le romancier danois dresse un portrait très réaliste de la capitale et de ses habitants. Il aborde également plusieurs points peu glorieux de l’histoire du pays. Il évoque notamment l’époque de la Perestroïka sous l’ère Gorbatchev et, plus récemment, le conflit opposant les Russes aux Tchétchènes (la plupart d’entre nous se souviennent sans doute de la prise d’otages théâtre de la Doubrovka de Moscou en octobre 2002 et surtout de sa résolution sanglante avec l’intervention de l’armée russe, par le gaz).

Plusieurs ouvrages de Leif Davidsen sont parus en France, aux éditions Gaïa puis en format poche chez Babel (Actes sud) et Folio (Gallimard). Parmi les titres les plus récents, on peut mentionner : La Femme de Bratislava (De gode søstre), L'Ennemi dans le miroir (Fjenden i spejlet) et À la recherche d'Hemingway (Påudkigefter Hemingway). En 1999, Leif Davidsen a été récompensé par le Prix Clé de Verre pour La Photo de Lime (Limes billede).

L'épouse inconnue de Leif Davidsen, Babel Noir, 2009, 455 pages

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
Pas d'avis pour “L'épouse inconnue - Leif Davidsen”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié