©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Escapade littéraire dans l'ouest américain #1 Le Montana

Lorsqu'on évoque l'ouest américain, de multiples images viennent instantanément à l'esprit. Le Far-west fut pendant longtemps la terre de tous les possibles. On pense bien-sûr aux figures légendaires (cow-boys et outlaws) qui ont fait le succès des westerns, mais aussi les épisodes emblématiques de la découverte du territoire avec les premiers explorateurs, les guerres indiennes, les mouvements migratoires des pionniers, la construction des chemins de fer et la ruée vers l'or. Aujourd'hui, l'Ouest américain est le symbole des derniers espaces de liberté, une terre sauvage (paradis des amoureux de la nature), un art de vivre et une culture célébrée par de nombreux écrivains.


Notre première escale est aussi la plus évidente puisqu'il s'agit de Missoula, dans le Montana, où s'est développée l'école littéraire du même nom. Nous n'allons pas mentionner ici tous ses représentants, mais il semble difficile de faire l'impasse sur certains d'entre-eux.


L'école du Montana est née, au milieu des années 1960, au sein de l'Université de Missoula, avec la création d'un atelier d'écriture animé par le poète Richard Hugo. Il est l'auteur d'un unique polar, intitulé La mort et la belle vie.
Parmi les pionniers du groupe, il y a également ses collègues, William Kittredge et James Crumley, ainsi que d'autres personnalités du monde littéraire comme Raymond Carver et Richard Brautigan. James Welch, l'étudiant de Richard Hugo, est l'un des meilleurs représentants de la littérature indienne avec Dorothy Johnson qui fréquente également l'atelier d'écriture de Missoula. Né dans la réserve indienne Pieds-Noirs de Browning (Montana), James Welch est l'auteur de C'est un beau jour pour mourir, un roman sur la fameuse bataille de Little bighorn, qui opposa les guerriers indiens aux troupes du général George Armstrong Custer. On lui doit encore bien d'autres ouvrages comme L'hiver dans le sang ou La mort de Jim Loney. Dorothy Johnson, l'une des rares femmes du groupe du Montana, est elle l'auteur d'une œuvre prolifique mais peu traduite en français. On lui doit notamment Contrée indienne et La Colline des potences, un livre adapté au cinéma par Delmer Daves en 1959, avec Gary Cooper et Maria Schell, dans les rôles principaux.


La plupart d'entre-nous connaissent déjà Jim Harrison, l'auteur de Légendes d'automne, une nouvelle devenue célèbre grâce à l'adaptation cinématographique de Edward Zwick, avec Brad Pitt, Anthony Hopkins et Aidan Quinn. Le Montana sert de toile de fond à un autre recueil de nouvelles de Big Jim (ainsi qu'on surnomme l'écrivain américain): Les jeux de la nuit. Son œuvre est assez emblématique de le Montana Connection, puisqu' il y est beaucoup question de gens simples, de pêche et de thématiques relevant du Nature Writing (récit ou roman écologique).
Dans ce genre particulier, on peut classer les ouvrages de Norman Maclean, l'auteur de La rivière du sixième jour (qui inspira le film réalisé par Robert Redford, Et au milieu coule une rivière) et de Montana, 1919; le polar de Jim Tenuto, La rivière de sang; et les oeuvres de Rick Bass. Ce géologue de formation a notamment publié Le livre de Yaak, Winter et Platte River.


Les romanciers comme Thomas McGuane (Sur les jantes, En déroute, A la cadence de l'herbe...) et Thomas Savage (Le pouvoir du chien et Rue du Pacifique) sont aussi de grands amoureux du Montana.
Plus récemment, on peut mentionner l'écrivain britannique Nicholas Evans. Ce dernier, auteur du fameux best-seller L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux, a publié plusieurs autres romans dont Le cercle des loups, Le coeur des flammes et La ligne de partage. Pour finir, on peut encore citer Rock Springs, le recueil de nouvelles de Richard Ford et Montana 1948 de Larry Watson, un drame qui traite des relations entre Blancs et Indiens.


Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : litt?rature de l'ouest am?ricain ; critiques contree indienne dorothy n johnson ; roman policier ouest américain ;
Discussions
Pas d'avis pour “Escapade littéraire dans l'ouest américain #1 Le Montana”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié