©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Escapade littéraire dans l'ouest américain #4 De l'Arizona au Texas

Après plusieurs escales dans le nord ouest des états-Unis, notamment dans le Montana, le Wyoming et le Dakota, nous arrivons au terme de notre promenade littéraire au far-ouest. Aujourd'hui, nous visiterons plusieurs états: l'Arizona, le Colorado, le Texas et le Nouveau-Mexique. Ces espaces grandioses et sauvages ont inspirés des écrivains aussi célèbres qu'Elmore Leonard, Carlos Blake, Tony Hillerman ou Cormac McCarthy.

Notre première étape est la région natale de Kent Haruf, originaire de Pueblo dans le Colorado. Le romancier américain s'est fait connaître dans le monde entier, grâce au Chant des plaines, paru en France en 2001. Ce livre nous conduit à Holt, une petite ville de l'Amérique rurale, où se croisent les destins de gens ordinaires. Ce volume est, en fait, le premier volet d'une trilogie. Les deux autres tomes sont Les gens de Holt County et Colorado Blues. L'oeuvre de Kent Haruf a été récompensée par de nombreux prix littéraires, dont le Whiting Writers Award (pour The Tie That Binds, son premier roman publié en 1984), le Mountains & Plains Booksellers Award et le Maria Thomas Award de la Fiction pour Plainsong (Le Chant des plaines). En 2006, enfin, l'écrivain a reçu le Prix Dos Passos de la littérature.


Nous traversons la frontière pour nous rendre dans l'état de l'Arizona, un lieu qui a inspiré le romancier et scénariste Elmore Leonard. C'est en effet grâce à ses westerns qu'il s'est fait connaître, puisque plusieurs de ses romans ont été adapté au cinéma. Depuis, il s'est essayé au polar, mais c'est une autre histoire. Parmi les livres Elmore Leonard qui ont inspiré le grand écran, on peut mentionner Hombre, réalisé Martin Ritt en 1967; 3 h 10 pour Yuma, adapté par Delmer Daves en 1957; ainsi que le remake de James Mangold en 2007.
L'Arizona sert de décor romanesque à un autre classique du western, puisqu'en 1959, il a inspiré L’Homme aux colts d’or, un film d’Edward Dmytryk avec Henri Fonda, Anthony Quinn Tom Morgan et Richard Widmark. Il s'agit de Warlock d'Oakley Hall, qui nous conduit dans les rues de la fameuse ville de Tombstone, où les frères Earp ont affronté les membres de la bande des Clanton lors de la fusillade d’OK Corral, le 26 octobre 1881. Le roman Oakley Hall a été réédité aux Éditions Passage du Nord-Ouest en 2010 puis chez Rivages en 2011.


Cormac McCarthy fait aussi parti de ces auteurs dont les cinéastes aiment à s'emparer l’œuvre. On pense bien-sûr à No Country for Old Men, adapté au cinéma en 2007 par les frères Coen, et à La Route, Prix Pulitzer en 2007 et adapté au cinéma par John Hillcoat en 2009. Ce qui nous interresse ici, c'est plutôt La Trilogie des Confins ou Trilogie des Frontières, une saga qui nous conduit sur les routes du Nouveau-Mexique. Le premier volet, intitulé De si jolis chevaux a reçu le National Book Award et le National Book Critics Circle Award en 1992. Il est suivi par Le Grand Passage (publié en 1994) et Des villes dans la plaine (publié en 1998).


Parmi les classiques du genre, on peut également mentionner les deux épisodes de Lonesome Dove de Larry McMurtry. Ils nous font voyager depuis le fin fond du Texas jusqu'à Yellowstone, à la frontière du Montana. Cette série a obtenu le prix Pulitzer en 1986 et a été adapté à la télévision. Les éditions Gallmeister ont récemment traduit deux autres romans du même auteur : La dernière séance et Texasville.
Le Texas est également le lieu de prédilection de James Carlos Blake. Ces westerns font souvent apparaître des personnages célèbres de l'histoire américaine. Parmi ses romans, on peut citer Crépuscule Sanglant ou L'Homme aux pistolets.

Pour conclure notre petit tour d'horizon des paysages de l'ouest américains, nous évoquerons rapidement les polars ethnologiques de Tony Hillerman, dédiés aux Indiens Hopis et Navajos. La plupart des romans se situent en effet au quadripoint du territoire des États-Unis où quatre États convergent : Arizona, Colorado, Nouveau-Mexique et Utah. Ce lieu stratégique est appelé "Four Corners". Il serait fastidieux d'établir la liste complète des œuvres de Tony Hillerman, mais on peut au moins citer quelques titres par ordre chronologique de parution aux Etats-Unis: La Voie de l'ennemi, Là où dansent les morts, Femme qui écoute, Le peuple de l'ombre (aussi paru sous le titre Le Peuple des ténèbres, en français) ou Le Vent sombre, qui a été porté à l'écran par Errol Morris en 1991. Au total, la série des Leaphorn et Chee compte 18 épisodes. Les aventures de la police tribale Navajo peuvent néanmoins se lire indépendamment les unes des autres.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : prix litteraires aux etats unis texas ; polars, arizona , texas, nouveau mexique ; litterature ouest americain ;
Discussions
Pas d'avis pour “Escapade littéraire dans l'ouest américain #4 De l'Arizona au Texas”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié