©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire - Jonas Jonasson

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire est paru en France en mars dernier, à l'occasion du Salon du livre de Paris, consacré à la littérature nordique. C'est le premier roman du journaliste suédois Jonas Jonasson. Celui-ci a rencontré un grand succès dans son pays où il a été tiré à 700 000 exemplaires avant d’être traduit dans plusieurs langues.

Lundi 2 mai 2005: dans une petite ville de Suède, les pensionnaires d'une maison de retraite s'apprêtent à célébrer le centième anniversaire d'Allan Karlsson. Soeur Alice, la directrice, a invité tout le gratin local pour l’évènement, y compris le maire et les représentants de la presse. Mais voilà, la vedette du jour a décidé de se faire la belle, quelques minutes avant le début des festivités. Ainsi, en dépit de son grand age, Allan Karlsson saute par-dessus la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. C'est le début d'une aventure rocambolesque, pleine de rencontres et de surprises... mais surtout de problèmes. Après avoir volé une valise contenant 50 millions de couronnes à un membre du gang Never Again, notre centenaire et ses compagnons de route seront bientôt accusés d'un triple assassinat. Il en faut plus, néanmoins, pour intimider Allan Karlsson, dont la vie entière fût une dangereuse mascarade. Né en 1905, notre héros apprend très vite à manier les explosifs, une qualification très recherchée en cette période de chamboulements et qui va le conduire aux quatre coins du monde. C'est ainsi qu'après un séjour dans un asile, on retrouve notre artificier Suédois aux cotés des soldats républicains en Espagne, puis dans le camp de Franco, avant qu'il ne traverse l'Atlantique pour se atterrir au sein d'un cercle d'imminents physiciens à Fort Alamo puis de rencontrer le président Harry Truman. Ayant acquis de précieuses connaissances sur la fabrication de la bombe atomique, Allan Karlsson voyage encore en Chine, en URSS, en Iran et en Corée du Nord où il rencontre Mao, Staline, Beria et Kim Jong-il.

Jonas Jonasson signe livre sans prétention et extrêmement rafraîchissant. On y croise des personnages tous aussi allumés les uns que les autres mais très attachants : un frère caché d'Albert Einstein qui serait complètement stupide, un vendeur de hot-dog qui aurait étudié pendant trois décennies sans jamais décrocher aucun diplôme, une belle rousse jurant comme un charretier et refusant de se déplacer sans son chien et son éléphant, etc. L'éditeur français de Jonas Jonasson le compare à l'écrivain américain John Irving et la troupe de comiques britanniques des Monty Python; tandis que certains journalistes lui trouve une ressemblance avec le romancier finlandais Arto Paasilinna. Sans se lancer dans des comparaisons intempestives, on peut dire que ce premier roman est très prometteur et espérer qu'un second suivra très bientôt.

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson (Presses de la Cité, mars 2011, 454 pages)

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !
1 lien(s) pour “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire - Jonas Jonasson”
  1. http://marbachemediatheque.wordpress.com/2012/02/20/nouveautes-fevrier-2012/
Suggestion de mots-clefs : le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ; le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire critique ; jonas jonasson le vieux qui ne voulait pas feter son anniversaire ;
Discussions
Pas d'avis pour “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire - Jonas Jonasson”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié