©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

En littérature, Saint-Valentin n'est pas une Sainte-Nitouche

Aujourd'hui c'est la Saint-Valentin, un jour idéal pour (re)lire les classiques de la littérature érotique et aussi pour faire des découvertes comme la revue de "Littérotique" La Venus littéraire. On y trouve des notes de lecture, des articles thématiques, un laboratoire d'écriture, ainsi que des informations sur les expositions.


Lorsqu'on évoque la littérature érotique, on pense immédiatement à l’œuvre du Marquis de Sade (Justine ou les Malheurs de la vertu, La Philosophie dans le boudoir, Les Cent Vingt Journées de Sodome...) et, dans une moindre mesure peut-être à celle d'Henry Miller (Tropique du Cancer, la trilogie de La Crucifixion en rose: Sexus-Plexus-Nexus, etc). D'autres écrivains célèbres ont fait des incursions dans le genre tels Louis Calaferte (Septentrion et La Mécanique des femmes), Boris Vian (Écrits pornographiques) ou Georges Bataille (Histoire de l'œil, Le Bleu du ciel). Certains sont un peu plus inattendus comme Jean De La Fontaine (Contes libertins) et Guy de Maupassant (Le Verrou : Et autres contes grivois).


La poésie se prête aussi bien à la sensualité que le roman. Il n'est donc pas étonnant que ces représentants nous transmettent de nombreux textes érotiques. Parmi les plus célèbres, on peut citer Guillaume Apollinaire (Les Onze mille verges), Louis Aragon (Le con d'Irène) ou Paul Verlaine (Chansons pour elle et autres poèmes érotiques).


En dépit des convenances sociales établies, quelques femmes décomplexées se sont aventurées sur les territoires de l'amour charnels. On pense bien sûr, en premier lieu, à l’œuvre d'Anaïs Nin (Journal, Henry et June, Vénus érotica, Les petits oiseaux, Inceste). Plus proches de nous, on peut mentionner les sulfureuses de Catherine Millet (La vie sexuelle de Catherine M) et Virginie Despentes (Baise-moi), la brutale Claire Legendre (Viande), l'intello Marie Nimier (La nouvelle pornographie), l'universelle Eve Ensler (Monologues du vagin) dont l'ouvrage a été consacré au théâtre et la discrète Anna Rozen (Plaisir d'offrir, joie de recevoir).

Il serait fastidieux d'établir une liste exhaustive des œuvres de la littérature érotique, aussi je vous propose de consulter le catalogue de la librairie spécialisée La Musardine à Paris, ou ceux du Bal des Ardents à Lyon et de la librairie Dialogues à Brest. Sur le blog de Fluctuat.net, il y a également une rubrique consacrée au livre érotique.


A ceux qui aiment se perdre dans des territoires plus exotiques, je recommande l'essai de Robert van Gulik, La vie sexuelle dans la Chine ancienne, et un article intitulé Le Tao de l'extase ou la littérature érotique chinoise sur le site de l'association Arts classiques du Tao. Il y a aussi les chroniques Eros Chinois sur le blog Littératures d'extrême-Orient, la bibliographie présentée sur le site de Librairie Le Phénix à Paris et la collection érotique des éditions Picquier. On y trouve des Haikus érotiques réunis par Jean Cholley, des ouvrages comme Vie d'une amoureuse de San Huang ou Le bréviaire arabe de l'amour d'Ahmad Ibn Souleiman. La collection Libretto chez Payot propose quelques classiques de l’érotologie arabe tels La prairie parfumée où s'ébattent les plaisirs de Mouhammad Al-Nafzâwî ou Les Délices des cœurs d'Ahmad Al-Tîfâchî.


Du coté de la littérature licencieuse féminine, on peut mentionner Les contes libertins du Maghreb de Nora Aceval et La preuve par le miel de Salwa Al Neimi. Enfin, nous achèverons notre petite bibliographie érotique avec deux ouvrages impertinents. Le premier, L'esprit du sérail: Mythes et pratiques sexuels au Maghreb de Malek Chebel, explore quelques tabous comme l'homosexualité ou androgynie. Le second, intitulé Moines et nonnes dans l'océan des péchés, est une œuvre collective présentant 41 récits qui mettent en scène des moines et des nonnes lubriques.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : Jour de la Saint-Valentin ; salwa al neimi ; littérature licencieuse ;
Discussions
Pas d'avis pour “En littérature, Saint-Valentin n'est pas une Sainte-Nitouche”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié