©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

La pierre et le sabre - Eiji Yoshikawa

Titre: La pierre et le sabre
Auteur: Eiji Yoshikawa
Editeur: J'ai Lu
Année: 2000
Pages: 856

Le roman de Eiji Yoshikawa est le récit des hauts-faits du samouraï Musashi Miyamoto (de son vrai nom Shimen Takezo) dans le Japon féodal du début du XVIIème siècle.
Après la débâcle de Sekigahra où Takezo et son ami d'enfance Matahachi ont échappé de peu à la mort, les deux compagnons sont recueillis par des villageoises. A peine remis de ses blessures, Takezo décide de rentrer au bercail tandis que Matahachi préfère s'offrir une convalescence. Le soldat, qui n'est encore qu'un jeune homme impétueux et brutal, force le poste frontière et tue un garde. Il est alors contraint à la fuite. C'est ainsi qu'il fait la connaissance du moine Takuan S?h?, le maître spirituel qui va l'aider à réaliser son rêve : devenir un grand samouraï. Takezo le campagnard mal dégrossi renaîtra sous le nom de Musashi Miyamoto, fondateur de l?école Nitoryu (le combat à deux sabres) et auteur d'un fameux traité de stratégie quelques décennies plus tard.
En attendant, le chemin vers la Voie du Sabre sera long et peuplé d'embûches. Outre le maniement des armes, Musashi devra apprendre la calligraphie, la poésie, la philosophie Zen et maîtriser parfaitement l'art de la Cérémonie du Thé. Cette quête de soi va le conduire à travers tout le Japon, sur la route de Gonnosuke, un maître du maniement du bâton; des moines guerriers du Hozoin; de Jotaro et Iori, ses futurs disciples; du légendaire escrimeur Sasaki Kojiro, son grand rival; mais aussi de la belle Otsû.
 
Eiji Yoshikawa (1892-1962) pourrait être comparé à un Dumas Nippon. Sa biographie romancée de Miyamoto Musashi (1584-1645)est d'abord paru sous forme de feuilleton, entre 1935 et 1939, dans le quotidien Asahi Shimbun (littéralement Journal du Soleil Levant). L'intégralité de la série a ensuite été publiée en sept volets intitulés : "Terre", "Eau", "Feu", "Vent", "Ciel", "Soleil et Lune" et "La parfaite Lumière". Dans l'édition française, le roman est regroupé en deux tomes ("La Pierre et le Sabre" et "La Parfaite Lumière"). L'oeuvre de Eiji Yoshikawa est aujourd'hui considérée comme un classique de la littérature japonaise et à fait l'objet de nombreuses adaptations pour la télévision, le cinéma et la bande dessinée.
 
Lectures complémentaires : "Traité des cinq roues : Gorin-no-sho" de Musashi Miyamoto (Albin Michel, 1983, 190 pages), "Musashi, le samouraï solitaire" de William Scott Wilson (Budo, 2006, 320 pages) et "Miyamoto Musashi, maître de sabre japonais du XVIIème siècle" de Kenji Tokitsu (Points, 2008, 560 pages)

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : la pierre et le sabre fiche de lecture ; LE SABRE ET L PIERRE adaptation cinématographique ; eiji yoshikawa. critique ;
Discussions
Pas d'avis pour “La pierre et le sabre - Eiji Yoshikawa”
Participer à la discussion

Impossible de commenter cet article