©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Quelques pas dans les pas d’un ange – David McNeil

David McNeil, un nom qui ne m’était pas inconnu, un auteur de chanson pour de nombreux interprètes de Yves Montand pour lequel il écrivit 2 albums à Julien Clerc avec entre autres Melissa (métisse d’Ibiza… ), en passant par Jacques Dutronc, Sacha Distel, Catherine Deneuve, Alain Souchon, Boby Lapointe, Gainsbourg et tant d’autres.

C’était tout ce que j’aurai pu en dire avant de lire un billet sur le blog de Niki.



David McNeil est donc le fils de Marc Chagall ! Dans son billet Niki présentait son livre « Quelques pas dans les pas d’un ange » et m’a donné très envie de le lire et elle m’en a donné l’occasion.

Comme vous pouvez le voir, ce billet de Niki ne date pas d'hier, et la lecture de ce livre non plus ! Il aura fallu du temps pour que je me décide à publier ce billet. Mais mieux vaux tard que jamais.

Voilà un recueil de petites histoires de la vie quotidienne d’un enfant auprès des rares moments qu’il a pu passer auprès de son père ; des toiles dont il peignait les fonds, des bouderies entre le Maître et son voisin Matisse, et autres petits évènements de la vie de tous les jours.

Un hommage plein d’amour et d’admiration d’un fils à son père. Des relations entre un père hors du commun et son fils, mises à rudes épreuves par « Elle », une belle mère à la Folcoche qui ne pense qu’à elle et éloigne de son artiste de mari tous ceux qui pourraient lui prendre un peu d’affection et d’amour, tous ceux qui pourraient l’encombrer dans son couple.

« Quand ma mère est partie au bout de sept ans, Ida sachant que son père ne pouvait rester seul lui avait présenté cette brune Causasienne de très bonne famille, qui cousait des plumes sur des chapeaux pour dames chez une modiste à Londres. Il l’a sans doute trouvé douce et belle, belle, Elle l’était, mais douce Elle cachait bien son jeu. Très vite Elle s’est révélée être une vraie Gorgone, allant jusqu’à faire murer la chambre de sa belle fille qui se mordait les doigts de l’avoir fait importée. »

Tout au long du livre il ne la mentionne que par « Elle », une femme qu’il hait autant qu’il aime son père. Un père au pied de sa femme, la fille des sucres B., les sucres de Stavropol. Il ne pensait qu’à la fierté de ses parents s’ils le voyaient épouser la fille du plus grand sucrier de toutes les Russie et ne semblait pas se rendre compte de la perversité de sa femme, de la marâtre tyrannisant les enfants du peintre!

« Elle » qui va éloigner un père de ses enfants et le seul message que David McNeil pourra lui faire parvenir, il le fera par la voie des ondes avec une chanson qui lui est dédiée : «Tu vis près de Saint-Paul- de-Vence, Hollywood en Provence, si loin de ma vie…»

Son père lui n'aura jamais l'occasion de lui dire à quel point il est fier de lui. C'est par Bill Wyman, le bassiste des Rolling Stones, venu photographier le Maître à Vence, qui lui dira bien plus tard combien son père l'admirait : «Vous savez, David écrit des chansons pour Yves Montand!» s'était exclamé Chagall. «Montand, pour un émigré russe, c'était mieux que les Rolling Stones, c'était celui qui avait chanté au Kremlin, qui avait fait danser Marilyn, qui allait peut-être devenir président de la République française...»



Ce livre de David McNeil est un vrai livre d’amour et je terminerai par les quelques mots d’introduction de ce livre : "Ce livre est court, beaucoup trop court. Il raconte les rares moments que j'ai pu passer avec celui qu'autour de moi tout le monde appelait "Maître" et que moi j'appelais papa..."





Tekiro




Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : david mcneil virginia mcneil ; david mcneil's son ; david mcneill enfant ;
Discussions
Pas d'avis pour “Quelques pas dans les pas d’un ange – David McNeil”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié