©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Return of the dancing master - Henning Mankell

Un policier à la retraite, Herbert Molin, grand amateur de tango argentin et de puzzles, vivant en reclus dans les forêts du Nord de la Suède et insomniaque depuis vingt ans, a été sauvagement assassiné.

Le jeune policier, Stefan Lindman, a fait ses classes avec Molin lorsqu’il débuta dans la police. C’est en tentant d’absorber le choc d’avoir appris que la tumeur qu’il a dans sa bouche est maligne, qu’il lit l’annonce du meurtre de son ancien mentor. Lindman décide de mettre son congé de maladie à profit pour savoir ce qui est arrivé et il contacte l’inspecteur Larsson chargé de l’enquête. Larsson ne se bat pas contre une maladie lui, seulement contre le prénom que lui a choisi sa mère : il se prénomme "Giuseppe" et la quarantaine passée, il ne s’y est toujours pas fait ! Sans parler de la surprise qu’il suscite chez ses interlocuteurs.

Lindman enquête en parallèle avec la police du district, ce qui n’est pas nécessairement bien interprété par les supérieurs de Larsson, mais il va découvrir un réseau de neo-nazisme dont les racines plongent dans la 2ème guerre mondiale et dans lequel Molin était complètement impliqué, ce qui explique probablement la peur obsessionnelle de se faire assassiner dans laquelle il vivait. Il faudra à Lindman et Larsson beaucoup de persévérance pour découvrir le ou les meurtriers lorsqu’un autre crime est commis ; Stefan plongera même dans un secret de famille qui le bouleversera profondément.

Les aventures de Kurt Wallander sont finies mais pas les passionnants polars d’Henning Mankell. La montée du racisme et d’un renouveau du nazisme sont, avec l’antisémitisme, d’énormes épines dans le pied de l’auteur et il n’a de cesse, à juste titre, de les dénoncer dans ses romans. Malgré les problèmes graves de la santé du policier Lindman - problèmes sans cesse présents mais décrits avec beaucoup de pudeur et une extrême justesse de ton - l’atmosphère de ce polar est absolument passionnante ; le ton est sérieux, cependant l’ambiance n’est pas aussi sombre que dans les enquêtes de Wallander. On suit pas à pas les recherches menées par ces deux nouveaux policiers, très différents de Wallander, qui forment une équipe sympathique et amicale que l’on espère retrouver bientôt.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Discussions
Pas d'avis pour “Return of the dancing master - Henning Mankell”
Participer à la discussion

Impossible de commenter cet article