©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Le Cadet des Soupetard - Éric Corbeyran & Olivier Berlion

30 minutes de calme, ça vous tente? C'est ce que je vous propose avec la lecture d'un album du Cadet des Soupetard. C'est la vision enfantine d'un petit village. C'est l'après guerre, tout le monde espère un monde nouveau et les gamins courent dans les rues comme toujours.

Corbeyran quitte pour un instant ses créatures son univers énigmatiques et fantastiques (3ième Testament, Chant des Stryges, Le Maître de jeu, Le clan des Chimères...) pour nous livrer ici, un monde comme certains l'ont connu, comme d'autres le souhaiteraient et comme d'autre l'imaginent. Soupetard parcoure les rues de son village et nous assistons à l'effet de son imagination débordante sur sa vision du monde. Sorcière, bandit de grands chemins, démons sortent soudainement de son quotidien. Il faut mener l'enquête. C'est ici que le talent de Corbeyran intervient, il nous donne vraiment la vision et les pensées d'un gamin de 10 ans et la confronte à la vision des adultes : préjugés, influence de la pensée des parents se mêlent et finissent tant bien que mal à nous donner la solution. Nous assistons ici aux premiers pas d'un enfant dans la vie des adultes, nous écoutons les premières questions auxquelles on ne veut pas donner de réponse. C'est la confrontation entre des adultes conscients d'avoir un passe et celles des enfants pour qui tout est nouveau et tout doit être expliqué. C'est aussi la bataille entre le monde idéal et le monde réel.

Il n'est pas possible de lire cette série sans penser au film "la guerre des boutons". Le cadet des Soupetard en est le digne héritier colorisé. Berlion, par son trait rond et sa mise en couleur arrive à recréer une atmosphère tout particulière pour cette série. On a soudain envie d'aller se promener. Ca sent bon le chocolat chaud, les tartines beurrées, ça sent la vie et le parfum de l'enfance!

Je ne vais pas vous résumer tous les albums de la série mais pour une fois vous laisser découvrir vous même cette série qui mérite à être connu.

Je vous conseillerai particulièrement l'album numéro 6 "Sous l'aile du Diable" qui propose une vision assez originale (sans parti pris et sans complaisance) de la guerre et des drames qu'elle provoque. C'est un album qui devrait à mon avis rentrer dans les écoles.
Pour résumer: une gomme couineuse, un chewing-gum fossilisé, billes, un lance-purée, bonbons, compo, rentree des classes, huile de foie de morue...une série qui au premier abord semble destiner au plus jeune publique mais qui a la relecture montre un autre visage. Elle fera d'ailleurs la joie des nostalgiques de leur enfance.

Albums (chez Dargaud):
Le Cadet des Soupetard, tome 1 : La louche
Le Cadet des Soupetard, tome 2 : La boucholeuse
Le Cadet des Soupetard, tome 3 : L'Oeil de vitre
Le Cadet des Soupetard, tome 4 : L'arbre au Pierrot
Le Cadet des Soupetard, tome 5 : Le moucheur
Le Cadet des soupetard, tome 6 : Sous l'aile du diable
Le Cadet des Soupetard, tome 7 : L'Ane en culotte

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : Le Cadet des Soupetard, tome 1 : La louche resumé ;
Discussions
Pas d'avis pour “Le Cadet des Soupetard - Éric Corbeyran & Olivier Berlion ”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié