©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

The Mists of Avalon - Marion Zimmer Bradley


Viviane, Morgaine, Gwenhwyfar et les autres. L'histoire est entrecoupée par Morgaine, parlant à la première personne, pour conter le récit de son point de vue. L'amour qu'elle portait à son petit frère, Arthur mais aussi à Lancelot, son cousin.

Parce que Gwenhwyfar la jalousait, elle devra quitter Camelot pour le pays de Galles dont elle épousera le roi.
Déjà, sa tante Morgause lui avait ôté l'amour de son fils, Mordred qui sous l\'influence de sa mère adoptive, apportera la haine et le malheur sur Camelot.
Arthur périra, malgré ses loyaux chevaliers de la Table Ronde, malgré Excalibur, dans un combat sans merci contre les Saxons.

Le livre est difficile à résumer, on a envie de tout raconter, tant il est plein de panache, d\'aventures épiques. Il est superbement écrit, la richesse du vocabulaire et la vivacité du texte font que l'on ne se rend même pas compte du nombre de pages.
Il est original en ce sens que les femmes surtout en sont les vedettes, bien que les hommes soient sans cesse présents.

Ce qui m'a beaucoup plu est le combat quasi sans merci que se livrent les adeptes de la nouvelle religion (le christianisme) et ceux de la Grande Déesse. Il s'agit réellement du combat "Dieu des chrétiens" contre "Déesse païenne" (surtout que dans cette religion, les femmes sont les égales des hommes, ce qui dérange fortement les prêtres).

Pourtant, au début, les deux religions co-existent avec tolérance, mais lentement, le christianisme grignote, les prêtres de Glastonbury font tout pour éliminer le paganisme des druides.
Gwenhwyfar notamment est profondément chrétienne, au point d\'éloigner Morgaine qu'elle considère comme une dangereuse païenne. Et Viviane.

Il y a beaucoup de poésie dans cette version du cycle arthurien et même ceux qui trouvent cette histoire archi-connue pourront se passionner pour cette version originale.

Il est paru en français sous le titre "Les Dames du Lac".

A propos de l'auteur :

Marion Zimmer Bradley, auteur prolifique de romans "Fantasy" où se mêlent fées et enchanteurs, rois et reines mythiques, nous a offert des versions très personnelles du cycle arthurien et de la Guerre de Troie, notamment.

Elle naquit à Albany, New York, en juin 1930 et fit une partie de ses études à l’université Hardin Simmons dans l’état du Texas. Elle fit un graduat en littérature à l’université de Berkeley, Californie de 1965 à 1967. Elle épousa Robert Alden Bradley en 1949.

Elle a toujours introduit des thèmes très importants pour elle dans ses romans, à savoir la lutte pour le pouvoir, la colonisation des peuples par la religion et l’intolérance, les droits de la femme et leur lutte face à la colonisation masculine. Ses personnages sont pleins de vie, aiment et vivent intensément et luttent contre les préjugés racieux et religieux, restant fidèles à leurs choix quitte à en être brisés.

Sa version de la guerre de Troie est à la fois émouvante et originale ; grâce à elle, bien des mythes historiques perdent un peu de la poussière dans laquelle l’histoire les a enfermés, les rendant ainsi plus abordables à ceux que l’histoire ne passionne pas vraiment.

Elle nourrissait également un intérêt et une sympathie particulière pour les légendes celtiques.

L’un de ses romans les plus célèbres est évidemment "The Mists of Avalon" dans lequel elle aborde très différemment la légende arthurienne. Ce roman ne pouvant logiquement avoir une suite, elle décida d’écrire des "préludes" sous le titre générique d’Avalon (The Forest House, Lady of Avalon et Prieteress of Avalon) ; ils mettent en scène la conquête romain et la lutte entre la religion de la grande déesse et la naissance du christianisme.
"The Forest House" s’inspire librement du livret de l’opéra "Norma".

Marion Zimmer Bradley a commencé à écrire très jeune, developpant un immense intérêt pour les récits de science-fiction et fantasy ; elle vendit une première nouvelle à l’âge de 16 ans lors du concours "Fantastic Amazing Stories". Son premier roman, relativement court, fut acheté par les publications "Vortex Science Fiction". Mais sa carrière littéraire avait débuté bien avant cela, lorsqu’elle écrivait pour les journaux scolaires et les fanzines.

En vieillissant, Mrs. Bradley, auteur de plus de 80 romans, ne put plus écrire autant qu’elle le souhaitait car elle avait de sérieux problèmes de santé.

Elle ne s’est cependant pas contentée d’être un auteur à succès, elle a partagé son amour de l’écriture, guidé, encouragé et aidé de multiples jeunes auteurs. Elle a fondé le "Marion Zimmer Bradley Fantasy Magazine".

Elle s’éteignit en septembre 1999, deux jours après avoir subi un infarctus.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : the mists of avalon ; marion zimmer bradley avalon ; the mist of avalon marion bradley ;
Discussions
Pas d'avis pour “The Mists of Avalon - Marion Zimmer Bradley”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié