©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

L'hiver de Frankie Machine - Don Winslow

"C'est un sacré boulot d'être moi." se dit Frank Macchiano, il faut avouer qu'entre la vente au petit matin dans sa boutique sur la partie Nord de la jetée d'Ocean Beach d'appâts pour les pêcheurs, de l'approvisionnement de poisson et de linge de table aux restaurants du coin et de ses locations immobilières, il est bougrement occupé.

Sans compter la séance de surf matinal pendant la " Gentlemen's Hour ", les petites travaux chez son ex-femme Patty, les déjeuners avec sa fille, et les soirées torrides avec Donna.

"Tout le monde aime Frank, le gars aux appâts" il organise des concours de pêche, équipe les jeunes sportifs et aide les associations caritatives. Ses journées sont ainsi méticuleusement organisées, planifiées et même chronométrées. Une petite vie "tranquille" où chaque jour se déroule comme du papier à musique.

Sauf que Frankie n'a pas toujours été ce sexagénaire pondéré et apprécié de tous. Avant d'être le "gars aux appâts", il était Frankie Machine, chauffeur et porte flingue, un " affranchi ". Un soir son passé le rattrape, on tente de le supprimer. Tout de suite il a compris, mais la seule énigme est le pourquoi de cette chasse ? Qui lui en veut après si longtemps.


" L'hiver de Frankie Machine " est un polar efficace, à la fois violent et drôle. Quand on commence la lecture on a du mal à refermer le livre. L'ancien porte flingue nous apparaît plutôt comme un gars sympathique malgré ses antécédents. A sa décharge, il a toujours respecté le " code d'honneur ", il est de la vieille génération pour qui le respect était primordial. Il a pris une voie, et en a respecté les règles, mais il n'empêche que c'est un tueur efficace et talentueux. Mieux valait il ne pas être dans son carnet de commande. Et ceux qui aujourd'hui tente de le supprimer vont se le rappeler à leur dépens.


Extrait :
" Tout le monde aime Frank, le gars aux appâts. Les habitués parce qu’il sait toujours quels poissons nagent ces temps-ci dans les parages et ce qu’ils vont pêcher, et qu’il ne leur fourgue jamais des appâts inadaptés. Les pêcheurs occasionnels pour les mêmes raisons, et aussi parce que, quand on amène son gamin un samedi, on sait que Frank l’équipera convenablement et, même s’il doit pour ce faire déloger un habitué pour un petit moment, lui trouvera un coin où ça mordra vraisemblablement. Les touristes adorent Frank parce qu’il est toujours souriant, qu’il a toujours la plaisanterie aux lèvres et, pour ces dames, un compliment qui frise le flirt mais jamais le rentre-dedans. "

N'hésitez pas à lire ce roman, qui fait partie de la sélection pour le Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2011  catégorie polar, vous passerez un bon moment. Un film est prévu depuis quelques temps avec Robert De Niro dans la peau de Frankie avec pour réalisateur Michael Mann, mais je n'ai pas trouvé beaucoup information à ce sujet. Il aurait était produit en 2006 mais peu de trace sur le net.







Tekiro

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : l'hiver de frankie machine ; winslow l'hiver de frankie machine ; l'hiver de frankie machine critique ;
Discussions
Pas d'avis pour “L'hiver de Frankie Machine - Don Winslow”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié